Accueil Planète Biodiversité

Pourquoi le bébé panda ne restera pas à Pairi Daiza

L’animal reste la propriété des autorités chinoises.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un bébé panda géant est né dans la nuit de mercredi à jeudi à Pairi Daiza. La femelle panda géant Hao Hao avait présenté des signes d’une grossesse dans le courant du mois de mai.

Le bébé panda est issu d’une insémination effectuée avec le sperme de Xing Hui, le panda mâle du parc, les 10 et 11 février derniers. Une équipe venue de Chine, dirigée par le vétérinaire Li Desheng, ainsi que la faculté vétérinaire de l’université de Gand étaient venues venue prêter main forte au parc pour cette délicate opération. Deux essais de fécondation avaient alors été pratiqués.

«C’est un moment magique auquel nous assistons et qui peut être considéré comme l’aboutissement de 18 mois de travail acharné. Ce moment historique est le début d’une belle histoire», avait à l’époque commenté Eric Domb, directeur de Pairi Daiza.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Biodiversité

Un quatrième loup installé en Wallonie?

Un troupeau de brebis a été attaqué par un grand prédateur à Saint-Hubert ; quinze bêtes sont mortes. Chien ou loup ? L’identité de l’agresseur est encore inconnue. Mais il pourrait s’agir d’un loup. Et il pourrait avoir élu domicile dans le coin.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs