Accueil Présidentielle 2022

Présidentielle 2022: les candidats «battus» sont-ils propriétaires de leurs voix?

Au soir du premier tour de la présidentielle française, chacun guette les consignes de vote des battus pour le second. Mais pour la politologue Christèle Lagier, cela permet avant tout de se positionner en vue des futures législatives…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Dès dimanche soir, la plupart des candidats éliminés de la course à l’Elysée ont, de manière plus ou moins claire, appelé « leurs » électeurs à voter au second tour, qui pour Emmanuel Macron, qui pour Marine Le Pen. Aussi attendues soient-elles à chaque fois, quelle est la portée réelle de ces déclarations ?

« Les candidats ne sont pas du tout propriétaires de leurs voix mais ces déclarations ont quand même un impact, dans le sens que “cela crée un climat”  », répond l’éditorialiste français Franz-Olivier Giesbert. « Pour celui qui reçoit ces soutiens, ça fait toujours du bien, ça aide. C’est en tout cas mieux de les recevoir que de faire l’objet d’anathèmes… Pour le vaincu par contre, c’est plus compliqué. Donner “ses” voix – même si, comme je l’ai dit, il n’en est pas propriétaire – c’est se fragiliser. C’est même parfois une forme de hara-kiri… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs