Accueil Présidentielle 2022

Présidentielle 2022: Anne-Sophie Lapix jugée «non grata»? Une pratique courante…

Récusée par Marine Le Pen et Emmanuel Macron, Anne-Sophie Lapix ne présentera pas le débat télévisé du second tour. Le choix des journalistes pour le grand débat est-il le fait du prince ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Pressentie pour présenter le grand débat de l’entre-deux-tours de la présidentielle française, qui se tiendra mercredi prochain, Anne-Sophie Lapix en a été finalement mise à l’écart, suite aux refus exprimés tant par Marine Le Pen que par Emmanuel Macron. Une forme d’hommage à son indépendance, commenteront les uns, qui voient derrière ce désaveu officiel une décoration, pour une journaliste mordante, ne lâchant rien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Peeters x, lundi 18 avril 2022, 17:10

    https://www.facebook.com/estcequecemondeestserieux/videos/le-zapping-de-yoyohttpstwittercomyoyo67642627s20t28d1ifjrkm8lg7vm3iiyrghttpstmey/687279079247357/

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 18 avril 2022, 17:36

    En français, ça donne quoi, M. Pe(e)ters? À mon avis, vous avez dû tâter du chanvre d'Averell Dalton.

  • Posté par Giefvan Agathe, samedi 16 avril 2022, 21:21

    Je suppose que personne n'y verrait à redire si M. Macron ou autrui refusait un journaliste connu comme d'extrême-droite. C'est donc normal que Mme Le Pen refuse une journaliste qui ne cache pas ses opinions anti. On ne demande pas aux journalistes de ne pas avoir d'opinion, on leur demande de les cacher par politesse et neutralité du débat. (Je dis journaliste par conformisme, je pense plutôt "animateurs de débat télé".)

  • Posté par DENIS JEAN, jeudi 14 avril 2022, 11:13

    Félicitations à Madame Lapix pour sa promotion: une reconnaissance de l'intelligence. Ceux qui ont peur de l'intelligence et de l'esprit critique ne sont pas dignes de gouverner. Quoique (ou sauf)...s'il s'agit de gouverner des moutons... C'était pourtant, pour tout le monde, un beau et intéressant défi à relever. Ils pouvaient s'en faire un honneur, ils ont préféré la facilité. Il leur faut "des journalistes qui ont appris leur métier à l'école hôtelière, ceux qui posent les questions comme on passe les plats". Guy Bedos

  • Posté par Heymbeeck Joseph, vendredi 15 avril 2022, 10:52

    Bof. Un débat de ce genre c'est avant tout un "duel" entre deux personnes. Ce n'est pas une interview politique où là c'est le ou la journaliste qui pose les question et met les points sur les "i". Pas la même chose. Un arbitre ne prend pas parti....en principe. Ni pour l'un ni pour l'autre et ne doit pas mettre mal à l'aise. APRES il y aura de vraies questions politiques par les journalistes. Là c'est un débat entre deux candidats uniquement.

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs