Accueil La Une Belgique

Les membres du Négatif Clan nient avoir forcé des filles à se prostituer

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Une dizaine de membres du Négatif Clan, une bande urbaine connue aussi pour être un groupe de rap, ont comparu jeudi, sous haute surveillance policière, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Ils doivent répondre entre autres de viol, d’incitation à la débauche, d’exploitation de la débauche et d’extorsions. Jeudi, les prévenus ont nié avoir forcé des jeunes filles à se prostituer et avoir récolté les gains de leur débauche. Par ailleurs, la police a dû intervenir en fin d’audience suite à des mouvements de contestation d’amis des prévenus présents dans la salle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs