Accueil Économie Mobilité

Liege Airport: virulente attaque de l’étude d’incidence

Une (principale) association de riverains descend en flamme l’étude d’incidence sur la prolongation et le développement de l’aéroport de Liège jusqu’en 2043. Critères, règlements, impacts réels sur les riverains… ils estiment que l’étude a loupé les objectifs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

L’aéroport de Liège a entamé une longue procédure pour renouveler son permis d’exploiter et d’urbanisme, l’actuel prenant fin le 2 janvier 2023. Autant l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) de cette prolongation s’est révélée très (trop ?) favorable à la poursuite et au développement des opérations, à travers 1.200 pages d’étude, 1.500 pages d’annexes et un résumé non technique de 150 pages, autant elle n’a pas convaincu les associations de riverains de Liege Airport qui sont appelés à donner leur avis d’ici le 21 avril. Une des principales associations de riverains vient d’envoyer son analyse très critique de l’étude rédigée en… 143 pages. Sur un ton virulent de bout en bout, avec des analyses parfois très techniques. Le premier critère d’analyse est relativement simple : le permis d’exploiter que l’aéroport entend prolonger n’était déjà pas légal, il faut donc l’annuler et non le prolonger.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 14 avril 2022, 21:02

    Y en a marre des groupuscules qui court-circuitent les rouages démocratiques : s'ils ont q.q. chose a dire >>> qu'ils se fassent élire au suffrage populaire ... au lieu de "bourrer" les urnes et de prendre la majorité des citoyens en otage.

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 14 avril 2022, 13:06

    Le CLAP est une association très peu représentative localisée à Donceel, village qui n'est jamais survolé par les avions de Liège airport. Un sonomètre y a même été installé par l'aéroport et chacun peut constater sur AEROVISION que l'impact des avions et extrêmement faible. Le dynamisme et les relais médiatiques (ex/ Le Soir) sont évidents. Cette coalition, anti-avion, anti-alibaba, anti-mondialisation, ... qui vient chanter lors des séances d'information est très bruyante mais ... il y a les données, l'intérêt général, ... et qui fait le plus de bruit ?

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 14 avril 2022, 12:44

    Des groupes activistes noyautés par des Ecolo-bobos ! Aucun aéroport belge ne génère moins de nuisance par son implantation et notamment sa piste parallèle à un très dense réseau autoroutier. Ce réseau qui amène aussi une intense activité logistique multimodale. Des mesures importantes ont été prises pour racheter ou isoler les riverains proches et même moins proches. dans ces zones, on n'arrête pas de construire de nouvelles maisons et la spéculation va bon train. Si on accepte l'activité économique, il n'y a rien de comparable à Bierset face à l'industrie de la vallée et bien peu de ces zozos se mobilisent contre les futures centrales au gaz dont les émissions d'azote arriveront sur cette zone et sur Liège.

  • Posté par meyer jean, jeudi 14 avril 2022, 8:27

    A t on vraiment besoin de ALIBABA et Cie en Europe ?

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 14 avril 2022, 12:47

    C'était Oui pour les masques, c'est évidement oui pour les jouets qui sont presque tous fabriqués en Chine, ... et vous n'offrez jamais des rose ? Alibaba, c'est 6% du trafic de l'aéroport ...

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs