Accueil Sports Football Football belge Coupe de Belgique

Pas de 10e Coupe de Belgique pour Anderlecht, battu aux tirs au but par La Gantoise (vidéo)

Après 120 minutes sans le moindre petit goal, ce sont les tirs au but qui ont décidé du sort de cette finale de Coupe de Belgique.

Temps de lecture: 4 min

La Gantoise a remporté la 4e Coupe de Belgique de son histoire en battant Anderlecht aux tirs au but (4-3) en finale lundi après-midi au Stade Roi Baudouin à Bruxelles. Le score était de 0-0 à l’issue du temps réglementaire et des prolongations.

Gand décroche ainsi un billet pour le dernier tour préliminaire de l’Europa League.

Incertains tout au long de la semaine, Yari Verschaeren et Sergio Gomez étaient titulaires dans les rangs anderlechtois, Majeed Ashimeru débutant lui sur le banc. Côté gantois, Hein Vanhaezebrouck pouvait aligner Vadis Odjidja et Joseph Okumu, qui étaient également incertains. Laurent Depoitre se blessait lui à l’échauffement et devait laisser in extremis sa place à Roman Bezus.

Les Buffalos se lançaient à l’assaut dès le début et alertaient une première fois Van Crombugge via Ngadeu (4e).

Anderlecht mettait le nez à la fenêtre après les 10 premières minutes. Murillo centrait une première fois pour Verschaeren qui ne put alerter Roef (11e) et une minute plus tard, le défenseur anderlechtos servait Refaelov, qui tentait sans succès une reprise acrobatique (12e).

La mi-temps s’équilibrait et restait animée. Après que Bezus a gâché deux occasions (13e, 19e), Tissoudali remontait toute une moitié de terrain et tentait une frappe de loin qui terminait sa course juste à côté du poteau mauve (23e). Le RSCA rétorquait par une reprise de Verschaeren qui trouvait Roef sur sa trajectoire (28e). Vadis Odjidja voyait lui son tir croisé frôler le poteau (37e). Les filets anderlechtois tremblèrent à la 41e sur une tête de Bezus, mais l’arbitre Lawrence Visser annulait le but pour une position de hors-jeu.

La seconde mi-temps débutait comme la première, avec Gand qui poussait et se créer coup sur coup trois occasions par De sart (46e), Vadis (49e) et Tissoudali (54e), sans parvenir à tromper Van Crombrugge.

Les occasions se faisaient plus rares dans la dernière demi-heure de la seconde période, au cours de laquelle les deux entraineurs procédaient à plusieurs changements, sans que cela ne change le cours de la rencontre. Une rencontre qui fut brièvement interrompue à la 86e minute lorsqu’un activiste s’attacha au poteau anderlechtois, vêtu d’un t-shirt «No soccer on a dead planet» ("pas de football sur une planète morte").

Le marquoir ne bougeant plus, les 22 acteurs durent jouer 30 minutes de prolongations pour tenter de se départager.

En tout début de prolongation, Fortuna passait à côté du ballon sur un centre de Samoise. Sur le contre qui suivit, Ait El Hadj portait le danger dans le rectangle des Buffalos, sauvés par Samoise et Roef. Kouamé, qui envoyait le cuir dans les nuages (99e) et Malede, qui heurtait Van Crombrugge (105e) ne furent pas plus heureux dans leurs tentatives. Amuzu ne fut pas plus heureux, son coup franc terminant dans le mur gantois (109e)

Les Buffalos héritaient d’une occasion trois étoiles à la 116e minute. Van Crombrugge sauvait d’abord les siens sur une tête de Fortuna. Lemajic envoyait dans la foulée le ballon sur la latte, avant que Magallan ne sauve sur la ligne.

La chance de marquer était passée, la finale dut donc se jouer aux tirs au but.

Quatrième tireur mauve, Cullen fut le premier à voir son tir dévié par le gardien. Van Combrugge déviait ensuite l’envoi de Ngadeu mais Roef en fit de même sur le penalty de Murillo, offrant le trophée à La Gantoise.

C’est la 4e Coupe soulevée par les Buffalos après 1964, 1984 et 2010, en six finales disputées; Gand compte aussi un titre de champion décroché en 2015.

Qualifiés pour les barrages de l’Europa League, les Buffalos pourront aborder les Europe playoffs sans pression.

Anderlecht, dont le compteur reste bloqué à 9 Coupes (pour 14 finales), peut encore espérer retrouver la Coupe d’Europe, via les Champions playoffs qui débuteront dimanche par un derby à l’Union pour les Mauves.

Les compositions :

Anderlecht : Van Crombrugge, Murillo, Magallan, Hoedt, Gomez, Olsson, Cullen, Refaelov, Verschaeren, Kouamé, Zirkzee

La Gantoise : Roef, Torunarigha, Ngadeu, Okumu, Samoise, Kums, Vadis, De Sart, Castro-Montes, Bezus, Tissoudali

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lietard Rudy, lundi 18 avril 2022, 18:00

    Un bon gardien chez Gand, une clette chez les mauviettes.

  • Posté par Lietard Rudy, lundi 18 avril 2022, 17:54

    Company la grande gueule hihihi.

  • Posté par Clark Vince, lundi 18 avril 2022, 15:42

    On s'en contrepète !

Sur le même sujet

Aussi en Coupe de Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb