Accueil Sports Football Football à l'étranger

Fifa: pas de procédure formelle ouverte contre Gianni Infantino

Le président de la Fifa Gianni Infantino, qui fait l’objet d’accusations de la presse allemande, n’est pas visé par une procédure de la justice interne de son instance, contrairement à ce qu’affirment des journaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Monsieur Infantino, élu le 26 février, pour succéder à Sepp Blatter, suspendu, fait l’objet depuis le congrès de Mexico à la mi-mai d’attaques dans la presse allemande concernant notamment le salaire qui lui a été proposé et qu’il jugerait insuffisant.

«Aucune procédure formelle n’a été ouverte contre M. Infantino», a indiqué vendredi Roman Geiser, porte-parole de la commission d’éthique, dans un mail transmis à l’AFP, démentant des informations de la presse allemande.

Le journal Die Welt a affirmé jeudi que M. Infantino ferait l’objet d’une enquête de la commission d’éthique. Selon ce quotidien, le N.1 du foot mondial aurait demandé dans des courriels la destruction de l’enregistrement des minutes du dernier Conseil (gouvernement) de son instance, où la question de son salaire était évoquée, et risquerait pour cela une suspension provisoire de 90 jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs