Accueil Économie Agriculture

L’Ukraine au coeur des préoccupations des agriculteurs wallons

La Fédération wallonne de l’Agriculture a tenu son AG mercredi à Gembloux, en présence de plusieurs centaines de membres et de plusieurs ministres fédéral et régionaux. La guerre en Ukraine et ses conséquences pour le monde agricole étaient sur toutes les lèvres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

L’Ukraine, souvent qualifiée de « grenier à grains de l’Europe », a été mercredi le fil rouge de l’assemblée générale de la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA), qui a donné la parole à Maria Didukh, directrice du Forum agraire national ukrainien. En direct depuis Kiev, elle a expliqué les énormes difficultés vécues par les agriculteurs ukrainiens qui manquent de tout (carburant, semis, engrais, médicaments vétérinaires, etc.), font fasse à d’immenses difficultés logistiques, mais continuent à se battre pour leur pays le jour et à exercer leur métier d’agriculteur la nuit.

« Malgré la guerre et des conditions météo difficiles, la campagne de semis est en cours en Ukraine », a-t-elle souligné. « Bien sûr, il y a de nombreuses modifications apportées vu la situation et nous ne pourrons faire ces semis que sur 70 % des terres agricoles habituellement cultivées, le reste étant inaccessible, abîmé, miné ou en conflit. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Agriculture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs