Accueil Sports Tennis ATP - WTA

A pile un mois de Roland-Garros, les jeux sont loin d’être faits

30 jours avant le lancement du Grand Chelem parisien, les incertitudes n’ont peut-être jamais été aussi grandes lors de cette saison sur terre battue, et elles ne concernent pas que Rafael Nadal ou Novak Djokovic…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les nuits sont encore fraîches, mais les balles rougies par la terre et les premières gouttes de sueur sont là pour en témoigne : Roland-Garros approche à grands pas ! Dans pile un mois, le dimanche 22 mai, la grande messe parisienne s’élancera pour une quinzaine qu’on espère sans masque, ni jauge populaire, ce qu’on n’a plus vécu depuis trois ans déjà : l’édition 2020, quasi à huis clos, ayant été déplacée, fin septembre et celle de 2021 ayant été limitée à 5.000 fans par entité, avec couvre-feu…

Pour peu que le Covid ne joue pas la vedette d’ici là, on se dirige à nouveau vers une édition « normale » de Roland-Garros. Même si le « normal » à la Porte d’Auteuil ne fait jamais long feu, et qu’à 30 jours de l’événement, beaucoup d’incertitudes planent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs