Accueil Culture Livres

Franck Thilliez: «Si je ne doutais pas, le livre serait mauvais»

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Franck Thilliez est devenu un des grands du thriller francophone. Depuis La chambre des morts en 1975, il ne cesse d’aligner les succès : La mémoire fantôme, Gataca, Vertige, Puzzle, le fameux Pandemia (qui vient de paraître en poche chez Pocket)… Il est un des célèbres invités du Boulevard du Polar. Il y présente son dernier roman, Rever. Sur la couverture, ce palindrome montre le deuxième « e » retourné. Une intrigue serrée autour du rêve, évidemment. Avec des traumatismes, des manipulations, du temps désarticulé, de la perversité. L’héroïne, Abigail, est atteinte de narcolepsie. Elle peut s’endormir à tout moment. Quand elle dort, elle rêve. Quand elle s’éveille, elle confond rêve et réalité. Et se pose des tas de questions. Thilliez, comme à son habitude, nous emmène dans des labyrinthes complexes, pleins de culs-de-sac.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs