Accueil Monde Europe

Le Luxembourg en route pour une mobilité multimodale à l’horizon 2035

Pistes cyclables, réseau accru de tram dans la capitale et de transports en commun partout, covoiturage, le Grand-Duché a développé un plan national de mobilité qui se veut anticipatif pour 2035. Et réadaptable selon la croissance démographique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Au Grand-Duché de Luxembourg, la mobilité est un problème ou un enjeu, c’est selon, national. Et le gouvernement en place prend depuis des années cette problématique à bras-le-corps, car c’est tout le pays qui risquerait d’être asphyxié. Un pays qui a, en première mondiale à cette échelle, décidé voici deux ans de rendre la mobilité en transports en commun gratuite. Entièrement gratuite, que ce soit en bus, en tram ou en train.

C’était juste avant le premier confinement et le départ de deux années de télétravail qui reste encore partiel pour les milliers de frontaliers qui passaient et passent chaque jour la frontière. Cela engendre des embouteillages incroyables qui finissent par en faire abdiquer un certain nombre. Si Arlon-Luxembourg se parcourt en 30 minutes en temps normal, il faut tripler ce temps aux heures de pointe…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs