Accueil Belgique

Theo Francken fait fermer 10.000 places pour l’asile

Le gouvernement ferme 10.000 places d’accueil pour les demandeurs d’asile. Prématuré ? « On est en train de préparer un nouveau parc Maximilien ! », estime Ecolo.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Theo Francken évacue les lits vides. Le comité ministériel restreint a accédé ce vendredi à la demande du secrétaire d’État de fermer pas moins de 10.000 places d’accueil pour les demandeurs d’asile. Le gouvernement ferme 30 centres d’une capacité de 6.500 places. La capacité d’autres centres est réduite. Pour parer à un éventuel nouvel afflux de migrants, le gouvernement a toutefois prévu un matelas de 7.500 places. L’exécutif a, par ailleurs, décidé de ne pas activer pour le moment le plan de répartition des demandeurs d’asile dans les logements prévus par les communes.

Pour réduire la capacité des centres, on a fermé des places d’urgence, en ne prolongeant pas les contrats temporaires avec les opérateurs privés, en restituant des centres à la Défense (Coxyde, Sijsele…), et en réduisant la capacité dans les centres restants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs