Accueil Présidentielle 2022

Présidentielle 2022: au lendemain du second tour, la démocratie française a besoin d’oxygène

Si l’extrême droite reste aux portes du pouvoir, le système électoral français ne répond plus à la défiance ni à la recomposition de la politique. Emmanuel Macron a promis une réforme du scrutin législatif.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Pour la troisième fois, le front républicain a fonctionné. La candidate d’extrême droite Marine Le Pen n’a pas réussi à passer le cap du second tour de la présidentielle. Mais si Emmanuel Macron a recueilli 58 % des voix, Marine Le Pen a convaincu 42 % des électeurs. De plus en plus, le barrage contre l’extrême droite s’effrite, et avec lui la confiance dans les institutions françaises. Par rapport à 2017, la candidate du Rassemblement national a progressé d’un peu plus de 7  points. La crise de la démocratie se creuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 25 avril 2022, 9:56

    « Les citoyens ne sont pas forcément des emmerdeurs incompétents. » ni des enfants ou encore moins des abrutis malgré le fait que les politiciens et les médias n'arrêtent pas de d'essayer de les abrutir. il est clair qu'une majorité des citoyens européens ne se retrouvent plus dans les partis politiques au pouvoir qui ne font qu'a leurs tètes et n'œuvrant que dans leurs intérêts propres et ceux de leurs familles et copains. Nos démocraties sont devenues les propriétés prives et héréditaires de quelques uns qui se passent le flambeau des postes politiques et ministériels

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 25 avril 2022, 9:56

    « Les citoyens ne sont pas forcément des emmerdeurs incompétents. » ni des enfants ou encore moins des abrutis malgré le fait que les politiciens et les médias n'arrêtent pas de d'essayer de les abrutir. il est clair qu'une majorité des citoyens européens ne se retrouvent plus dans les partis politiques au pouvoir qui ne font qu'a leurs tètes et n'œuvrant que dans leurs intérêts propres et ceux de leurs familles et copains. Nos démocraties sont devenues les propriétés prives et héréditaires de quelques uns qui se passent le flambeau des postes politiques et ministériels

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 25 avril 2022, 9:56

    « Les citoyens ne sont pas forcément des emmerdeurs incompétents. » ni des enfants ou encore moins des abrutis malgré le fait que les politiciens et les médias n'arrêtent pas de d'essayer de les abrutir. il est clair qu'une majorité des citoyens européens ne se retrouvent plus dans les partis politiques au pouvoir qui ne font qu'a leurs tètes et n'œuvrant que dans leurs intérêts propres et ceux de leurs familles et copains. Nos démocraties sont devenues les propriétés prives et héréditaires de quelques uns qui se passent le flambeau des postes politiques et ministériels

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs