Accueil Société

SNCB: une fin de grève en trompe-l’œil

La CGSP Cheminots ayant appelé ses troupes à renoncer à la grève « sauvage », les trains devraient avoir recommencé à circuler ce samedi. Mais ce repli ne serait que tactique : le temps de couvrir d’éventuelles prochaines grèves par un préavis, prenant court dès le 12 juin prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le bilan de cette nouvelle semaine de grève à la SNCB est pour le moins curieux : aucun accord n’a été trouvé entre syndicats et directions des chemins de fer, ce vendredi, mais les syndicats en appellent pourtant à une reprise du travail. Les trains devraient donc, en principe, avoir recommencé à rouler ce samedi.

« Reculer pour mieux sauter »

Une capitulation syndicale en rase campagne ? Parmi les grévistes les plus remontés, certains ne sont pas loin de le penser. «  Le message de la fin de la grève passe très mal chez certains, avoue Serge Piteljon, secrétaire général de la CGSP Cheminots. Mais en décidant jeudi, à l’issue d’une réunion entre Flamands, Wallons et Bruxellois, de proposer la reprise du travail, nous ne faisions en fait que reculer pour mieux sauter.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Alexandre Esquenet, samedi 4 juin 2016, 1:34

    merci pour ces infos precieuses. De tout coeur avec les defenseurs de l'humanite.

  • Posté par Guy-Michel De Roubaix, vendredi 3 juin 2016, 22:47

    En maintenant après 9 jours d'arrêt de travail sauvages. A quoi on droit les naveteurs ? Une réaction musclée est souhaitée notamment de la part de "Naveteurs.be" Et la suite au 12 juin, nous avons vraiment un excellent gouvernement à méditer pour 2019, l'année de victoire de NVA grâce aux grévistes wallons.

  • Posté par MINE, vendredi 3 juin 2016, 22:38

    Ces syndicalistes font partie d´un monde parallèle, ils croient que l´argent tombe du ciel et enfoncent les entreprises et l´économie, sans aucune conscience. La partie est inégale, ils peuvent mettre en scène n´importe quel spectacle, empêcher de travailler, de circuler. Comment, nous la population belge pouvons-nous défendre l´avenir des prochaines générations, sans des lois qui les contrecarrent.?

  • Posté par Sacha Godding, vendredi 3 juin 2016, 21:52

    sous-titre "prenant court dès le 12 juin prochain": prenant COURS

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs