Accueil Monde Amériques

Guerre en Ukraine: les sanctions économiques sont-elles efficaces pour renverser un régime?

Les sanctions qui frappent la Russie sont-elles efficaces ? Alors que l’embargo américain sur Cuba est en vigueur depuis plus de 60 ans, l’île se joue toujours des sanctions économiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un immense panneau sur la Via Blanca, la route Varadero-La Havane. A quelques kilomètres de la capitale, il donne le ton en lettres blanches sur fond noir : « No al bloqueo (non à l’embargo), le génocide le plus long de l’histoire ». Sur cette pancarte, un gros nœud coulant américain enserre une minuscule île : Cuba. D’autres affiches évoquent le « virus » de l’embargo.

Peu après la révolution cubaine, le 1er janvier 1959, Fidel Castro a nationalisé la majorité des entreprises étrangères, essentiellement américaines. Les relations entre Washington et La Havane se sont détériorées progressivement jusqu’en février 1962. John Fitzgerald Kennedy a alors signé la « Proclamation 3447, embargo sur tout commerce avec Cuba » pour asphyxier l’ennemi communiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 27 avril 2022, 15:45

    En fait nos sempiternels commentaires, de nous les abonné.e.s, quelque soit la position politique de celles et ceux qui les émettent doivent finalement bien "faire rigoler" les vrais patrons du "SOIR"...La ligne éditorial de ce quotidien qui appartient au Groupe Rossel, aurait du depuis le début , d'ailleurs même même avant le déclanchement des monstruosités de Poutine en Ukraine, et avec les autres médias européens, pas seulement ceux de ce Léna, " (Leading European Newspaper Alliance)" devenir "lanceur d'alerte". Et même plus, se positionner politiquement . Nous sommes en 2022, pas en 1939, et l'Ukraine n'est ni l'Irak ni l'Afrique, ni le Yemen... Cette guerre aurait pu ne pas exister et pourrait d'ailleurs s'arrêter demain matin...Des centaines d'articles depuis le début de cette invasion de l' Ukraine, pas un seul, pas l'ombre d'un n'a voulu, n'a "osé" une prise de position courageuse et politiquement, fermement assumée contre ceux qui d'Europe et d'Amérique n'ont jamais cessé de jeter de l'huile sur le feu...L'Amérique de Biden, de l'Otan son fer de lance, et de leurs caniches européens, qui des médias aux mains des Places et des plus Values Boursières les ont dénoncé avec force et détermination, qui? oui les Actionnaires du Soir aussi, rigolent des "petits comics" comme nous qui par commentaires "de l'inutile" interposés, se prennent aux sérieux comme ces clients du matin aux Café du comptoir...

  • Posté par Lefèvre Philippe, lundi 25 avril 2022, 22:39

    Les positions bellicistes du prix Nobel de la Paix, Obama et de son acolyte Biden restent pour moi un mystère. On aurait pu croire que seuls les Républicains étaient si proches du lobby militaro-industriel. On aurait pu espérer une position plus humaniste de la part des Démocrates envers Cuba.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 27 avril 2022, 7:22

    Bah, pour ma part, c'est la position très "humaniste" de ce "régime socialiste" envers sa propre population qui m'a toujours épaté et qui "reste un mystère". La "classe moyenne" cubaine l'a d'ailleurs bien compris... elle a fuit le pays dès le début pour s'installer aux USA ... par millions.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 27 avril 2022, 0:56

    @Lefèvre Philippe : ... et avec VOTRE position "humaniste" vis à vis du massacre perpétré contre l'Ukraine ... vous ne risquez pas d'obtenir un Nobel pour quoi que ce soit ! LOL.

  • Posté par Drone 166, lundi 25 avril 2022, 20:16

    Les gens ne mangent pas le matin a Cuba. Seul reste la caste du parti autour de son président. Tant qu'ils mangent et boivent leur yogurt le matin rien ne changera.

Plus de commentaires

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs