Accueil La Une Belgique

Influencer un classement en quatre leçons

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

On l’a dit, l’enseignant-chercheur Julien Jacqmin a fait du décodage des rankings l’objet principal de ses recherches. Il explique pour Le Soir quatre manières d’influencer le cours des choses. « Il faut savoir », dit-il, « qu’un ranking, c’est un jeu à somme nulle. Ça veut dire que si je parviens à améliorer mon classement d’un rang, par exemple, un de mes concurrents va nécessairement voir son propre classement modifié. » Il faut savoir aussi qu’un classement, c’est l’addition pondérée de différents ratios prenant en compte, par exemple, le nombre d’étudiants par professeur, la présence de noms illustres au cadre académique, le budget consacré à la recherche, les prix scientifiques, les publications prestigieuses, la part de recettes issues du mécénat privé, le salaire des nouveaux diplômés… Chaque ranking donne plus ou moins d’importance à ces ratios. Mieux vaut donc le savoir pour espérer gagner quelques places, quitte à jouer avec les limites de l’éthique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs