Accueil Société Enseignement

Universités: peut-on se fier aux rankings?

Un chercheur belge décode le fonctionnement de ces très influents classements scrutés par les universités du monde entier.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Année après année, saison après saison, de très sérieux organismes internationaux classent les universités de par le monde. Attendus avec impatience par les initiés, consultés par les étudiants avertis avant de s’engager dans un master ou de poursuivre leur cursus à l’étranger, ces rankings agitent toujours un peu la communauté universitaire. Soit parce qu’ils font la fierté des universités qui en sont ou qui ont gagné quelques places, soit parce qu’ils sont décriés par celles qui n’en sont pas ou qui ont dégringolé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 25 avril 2022, 19:33

    Ces rankings mesurent essentiellement le rayonnement et la renommée des universités, mesurés surtout par le nombre des publications. Mais ils n'indiquent en rien le niveau de qualité de leur enseignement. A notre époque du "paraître", on peut évidemment se demander ce qui est le plus important...

  • Posté par Jean Luc, mardi 26 avril 2022, 1:08

    C'est vrai que quand tous les rankings considèrent Harvard comme la meilleure université du monde, ce n'est que du paraître qui ne veut rien dire. Harvard ne vaut probablement pas mieux que l'Université de Hasselt...

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs