Accueil Société Régions Bruxelles

La Ville de Bruxelles mise sur les égouts pour garder son administration au frais

Après Uccle, la Ville de Bruxelles mise sur la riothermie, technologie brevetée par Vivaqua, pour assurer le refroidissement de son centre administratif.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

C’est un petit orifice dans le pavé doté d’une échelle métallique qui donne accès à l’égout jouxtant Brucity, le bâtiment qui abritera, à la fin de cette année, le centre administratif de la Ville de Bruxelles et ses 1.700 employés. Quelques mètres plus bas s’écoulent les eaux de pluie et celles rejetées par les riverains. C’est là que Vivaqua a installé une centaine de mètres de serpentins de polyéthylène appelés à faire baisser la température au sein de l’édifice communal. Après Uccle (Le Soir du 13 octobre 2020) qui bénéficie de cette technologie pour chauffer ou rafraîchir son administration communale depuis 2019, la Ville tente elle aussi l’aventure de la riothermie dans son volet refroidissement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Bruxelles: les fusillades en augmentation

Dans un contexte de trafic de stupéfiant florissant, le nombre de faits de violence impliquant une arme à feu est en augmentation dans la Capitale. C’est en tout cas ce que confirme le Parquet de Bruxelles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs