Accueil La Une Belgique

Jacqueline Galant dit avoir été «le bouc émissaire» du gouvernement

« Je pense n’avoir rien à me reprocher », indique-t-elle dans un entretien paru ce samedi matin, un mois et demi après sa démission.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elle se dit «  positive  ». Comblée par la récente naissance de sa filleule, Ysie. Mais on sent aussi beaucoup d’amertume, chez Jacqueline Galant. L’ancienne ministre de la Mobilité, « démissionnée » mi-avril, revient dans une interview accordée à nos confrères de Sudpresse sur sa fin de parcours au gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs