Accueil Opinions Éditos

Hyper-ego, business et liberté d’expression: dangereux cocktail

Elon Musk a racheté Twitter dans le but, dit-il, de garantir la liberté d’expression. Mais cette garantie n’est pas si simple que cela.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Elon Musk est l’un des grands aventuriers de notre temps. Un homme qui a révolutionné l’automobile et la conquête de l’espace. C’est un grand entrepreneur, devenu l’un des hommes les plus riches du monde, mais aussi celui qui, en 2021, aura payé le plus d’impôts sur le revenu dans l’histoire des Etats-Unis. Elon Musk est donc un incontournable de notre planète.

Le problème lorsque ce prodige se « paye » le réseau social Twitter, n’est pas qu’il soit hyper-riche ou qu’il soit un homme d’affaires. Le problème est lié au comportement passé de cet homme qui ne correspond pas au statut de l’éditeur qui encourage et protège la diffusion d’informations correctes, de qualité, recoupées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 30 avril 2022, 8:46

    Béa toujours a côté de la plaque. Et la tristesse de constater que le seul sujet valant la peine d etre traiter cet année, le conflit Ukrainien est moins traiter que le covid. Malgré sont extrême dangerosité. En fait, le parallèle entre guerre en Ukraine et covid est effrayant. Durant la crise covid, les médias ont tout fait pour que les gens restent chez eux, adoptent les gestes barrières, etc, afin de limiter le nombre de victimes. Ils est étonnant de voir que dans le cas du conflit ukrainien, les médias font le contraire, jetant de l essence sur le feu, diabolisant non seulement Poutine mais également les forces armées Russe ainsi que le peuple Russe. Ce qui va conduire, in fine, a plus de morts, beaucoup plus de morts.

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , dimanche 1 mai 2022, 9:13

    Vous auriez voulu soutenir ma remarque que vous n auriez pas fait autrement. Poutine = hitler... ca sonne comme de la propagande, c est de la propagande. Sur quoi se base cet affirmation, sur la guerre offensive? Les exactions des troupes? La guerre en Irak présente plus de similitude avec la guerre en Ukraine que l offensive allemande en 40. Pretexte fallacieux ADM, exactions des troupes qui traitent les civils comme des chiens et raison identique, a savoir une guerre pour les ressources. Guerre qui selon Bush fils etait "war on terror", un combat contre "l axe du mal". Guerre pour les ressources que vous allez rencontrer de plus en plus souvent dans vos journaux propagandistes. "The attack took place on American soil, but it was an attack on the heart and soul of the civilized world. And the world has come together to fight a new and different war, the first, and we hope the only one, of the 21st century. A war against all those who seek to export terror, and a war against those governments that support or shelter them. "

  • Posté par collin liliane, samedi 30 avril 2022, 15:39

    Personne ne diaboliser Poutine. Ce salopard mégalomane et paranoïaque qui a pété tous les plombs et entraine son peuple dans une aventure désastreuse s'en charge tout seul. Et tout le monde n'est pas prêt comme vous à s'aplatir devant un nouvel Hitler: il y a des valeurs qui valent la peine qu'on les défende.

  • Posté par MORNARD PASCAL, vendredi 29 avril 2022, 11:17

    Là vous me faites marrer. Comme si la presse et les media belges en général étaient, eux, indépendants et pas inféodés à leurs débiteurs ou aux autorités. Le fait est que vous percevez , vous les média, cela comme une menace contre votre diffusion de pensée unique et calibrée !!

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 29 avril 2022, 11:13

    Le « Système » ressent la liberté d’expression comme une menace. Amusante confession de la part de ce « Système », mais on le savait déjà !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs