Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: black-out sur le sort des 640.000 Ukrainiens «réfugiés» en Russie

Dénonciation de transferts forcés, silence radio des grandes agences humanitaires internationales : un flou inquiétant règne autour de l’accueil des Ukrainiens en Russie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Parmi les 5,3 millions d’Ukrainiens qui ont fui la guerre lancée le 24 février dernier par la Russie dans leur pays, 641.752 d’entre eux ont trouvé refuge… en Russie. Il s’agit des chiffres officiels (à la date de 28 avril) publiés par le Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés (UNHCR). La Russie figure en effet dans le top 3 des pays qui reçoivent le plus de réfugiés ukrainiens après la Pologne (2,968 millions) et la Roumanie (801.453).

Si le décompte semble très précis, il est par contre extrêmement difficile d’obtenir des informations sur la façon dont ces 641.000 Ukrainiens, dont sans doute un grand nombre d’enfants, sont accueillis en Russie. Aucune des grandes agences humanitaires que nous avons contactées n’a pu nous apporter la moindre précision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Frissen JM, samedi 30 avril 2022, 8:58

    Mais non, mais non ! C'est pour les sauver des "nazis" ukrainiens... C'est un acte humanitaire en fait...

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 1 mai 2022, 17:19

    Oui ... car il y a tellement de leurs frères nazis au Kremlin . LOL

  • Posté par Jean Luc, samedi 30 avril 2022, 0:01

    "black-out sur le sort des 640.000 Ukrainiens «réfugiés» en Russie". Moi, je crois que ces parce que les Russes les ont mangés. Il est e effet bien connu que nombre de Russes sont cannibales, comme Poutine.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 29 avril 2022, 14:32

    Après une période dans les camps de "reformatage" ou de "ré-éducation" (comme les Ouïghours) ... ils seront ré-injectés dans les territoires reconquis (selon le "plan") à l'est pour permettre de conforter le "grand referendum-citoyen" qui servira de plébiscite/ justificatif de la future annexion de l'Ukraine à la future "Novorussia" de Poutine.

  • Posté par jourdain Claude, vendredi 29 avril 2022, 13:52

    Le déplacement de populations est chose "commune" en Russie depuis des siècles.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs