Accueil Guerre en Ukraine

«L’opération militaire spéciale» en Ukraine provoque une fuite des cerveaux russes

Depuis le début de l’offensive militaire du Kremlin, informaticiens et autres professionnels ont fui vers la Turquie, l’Ouzbékistan, Dubaï ou l’Europe. Un choix politique et une décision de carrière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ils n’avaient jamais envisagé de quitter la Russie. Mais à Moscou, la vie professionnelle comme personnelle d’Alexandre, Katia, Piotr et Anton a plongé dans l’incertitude depuis que, selon la litote officielle, le Kremlin a lancé son « opération militaire spéciale » en Ukraine. Avocat ou informaticien, expert en communication ou analyste financier, la quarantaine dynamique et les idées bien en place, ils ne manifestaient pas contre Vladimir Poutine. Mais, portraits types de la Russie libérale aux antipodes de celle du président, ces cadres n’en pensaient pas moins. En près d’un quart de siècle de régime autoritaire, ils s’étaient habitués à zigzaguer entre restrictions politiques et libertés économiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, samedi 30 avril 2022, 13:48

    Fuite des cerveaux russes ? Pas seulement! "fuite" des "John Deere" à Grozny, chez le bouffon du gangster du Kremlin. Les barbares tchétchènes n'ont pas perdu leur temps quand ils sont venus assassiner, violer et piller les Ukrainiens. Le véritable but de la participation de Kadyrov à la guerre était de voler. Les envahisseurs de la région de Zaporozhye ont volé des machines agricoles John Deere. Plus tard, les biens volés ont "refait surface" dans une entreprise agricole associée au chef de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrovim. L'un des crimes de pillage les plus médiatisés a eu lieu à Melitopol - sur le site d'exposition de la société Agrotek-Invest, le revendeur officiel du fabricant de machines agricoles John Deere (USA) en Ukraine, les Kadyrovites ont volé 3 nouvelles moissonneuses-batteuses, un tracteur , 3 semoirs d'une valeur totale de 1,5 million d'euros, ainsi que 20 tonnes de lubrifiants de marque. L'entreprise a réussi à déterminer où les Russes ont emporté l'équipement volé. Grâce aux systèmes de traçage installés sur l'équipement, les experts ont établi qu'actuellement l'équipement se trouve en Tchétchénie, dans le village de Zakan-Yourt près de Grozny. <https://russoldat.info

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 2 mai 2022, 10:28

    Oui. Voyez aussi le post précédent et où un employé des postes en Bielorussie avait réussi a collecter tous les infos sur les envois-colis postaux expédiés par les pillards russes à leurs familles : tout y est ... adresses, téléphone, contenu et poids des colis !! Tout a été publié "en clair" sur les réseaux sociaux ! Cela va du téléviseur en passant par des cuisinières de plusieurs centaines de kilos. On voit ainsi que le russe "profond" vit de manière plutôt précaire...

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 30 avril 2022, 14:01

    Il n’y a pas de système de destruction à distance sur ces tracteurs? Ce serait rigolo…

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 30 avril 2022, 13:45

    "fuite de cerveaux" Russes ? Mwouais ... je dirai même surtout "grosse fuite de trolls" vers l'Ouest ! Ha! Ha! Ha!

  • Posté par GERDAY Michel, samedi 30 avril 2022, 10:13

    ça remplacera les cerveaux vides incapables de résister à la propagande occidentale

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs