Accueil La Une Opinions

«L’époque n’aide pas à échapper au vertige»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Florence Aubenas n’en doute pas : le réel existe. « Je n’ai pas l’impression de marcher sur un marécage où chaque pas s’enfonce et où on doute de tout ce qu’on voit. » Une guerre a bien lieu, la Terre tremble, les manifestations sont dans la rue. « Ce n’est pas quelque chose qui doit vaciller. Et ça m’a frappé quand je suis arrivée en Ukraine justement. Un tas de jeunes gens m’ont raconté, y compris des journalistes d’ailleurs, que la veille de la guerre, au restaurant, ils se disaient que la guerre n’aurait jamais lieu. Le lendemain, ils se réveillent, ils regardent sur leur téléphone portable. Ils voient le bombardement et une partie d’entre eux se dit : “C’est dingue les images des Russes, qu’est-ce que c’est bien fait ! On dirait que c’est vrai !” C’est terrible parce que le réel est bien là, c’est ce socle sur lequel on s’arrime. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs