Accueil Société

Faute de budget, la Belgique passe à côté de 75 crimes parfaits par an

Alors que l’Europe préconise de réaliser une autopsie dans 10 % des cas de décès, la Belgique oscille entre 1 et 2 %. Les médecins légistes travaillant pour la Justice croulent sous les impayés et la paperasse et tirent la sonnette d’alarme. Avec 20 millions d’euros annuels, on ferait chuter le nombre d’homicides ignorés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le docteur Philippe Boxho a quitté, le mois dernier, sa fonction de vice-président de l’Ordre des médecins, dont il était devenu le porte-parole francophone. La raison ? Une surcharge de travail à l’institut médico-légal de l’Université de Liège qu’il dirige, faute de médecins légistes pour le seconder dans les expertises judiciaires. « Nous, experts en matière pénale, sommes les oubliés, les méprisés, déplore-t-il. Parmi mes étudiants, pas un seul ne veut travailler pour la Justice, tous s’orientent vers le privé. La situation est tellement grave que j’aurais aimé mettre mon institut en grève. Mais cela n’ennuierait pas les bonnes personnes, ce sont les magistrats qui seraient embêtés, les responsables politiques s’en fichent ! » L’ambiance est morose, et pour cause : ce n’est qu’après avoir menacé le ministère de la Justice… de poursuites en justice que l’institut est parvenu à négocier le paiement de 800.000 euros sur le million qui lui est dû, en arriérés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mardi 3 mai 2022, 19:20

    Le non-paiement chronique des médecins légistes m'a déjà été décrit quand j'étais encore étudiant en médecine avant 1980!...

  • Posté par BEKE Eric, lundi 2 mai 2022, 16:39

    Positivons: on épargne le coût de 75 procès d'assises par an, et comme les prisons débordent déjà... Plus sérieusement, c'est tout le système judiciaire qui est sous-financé et croule sous le nombre de cas à traiter.

  • Posté par Marlier Jacques, mardi 3 mai 2022, 19:14

    Le système judiciaire est effectivement sous-financé, et ce notamment! par la faute d'un des tout derniers Ministres de la justice... qui a été pourtant pressenti un moment pour être le Premier Ministre du gouvernement actuel!... J'ai cru faire un mauvais rêve en lisant cette information.

  • Posté par Chalet Alain, lundi 2 mai 2022, 16:20

    Tuer, c'est condamnable. Mieux vaut ruiner ou pousser au suicide: dans nos sociétés de primates, ce n'est pas puni. Et c'est tellement plus savoureux...

  • Posté par Even Philippe, lundi 2 mai 2022, 10:33

    Serait-ce le bon moment pour se séparer de sa belle-mère ... lollllll

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs