Accueil Monde France

Indignation après l’agression d’un sapeur-pompier durant une manifestation à Paris (vidéos)

Selon des images de télévision, largement relayées sur les réseaux sociaux, le soldat du feu tenait sa lance à eau en direction du feu, rue Alexandre-Dumas, quand une manifestante est venue le bousculer pour l’empêcher d’éteindre l’incendie avant de lui asséner deux coups avec la main sur son casque.

Temps de lecture: 2 min

Un sapeur-pompier, qui tentait d’éteindre un incendie de palettes allumé en marge de la manifestation du 1er-Mai dimanche à Paris, a été agressé par une manifestante, suscitant l’indignation des autorités.

La femme a été interpellée et le pompier n’a pas été blessé, a indiqué le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lors d’un point presse en début de soirée.

Selon des images de télévision, largement relayées sur les réseaux sociaux, le soldat du feu tenait sa lance à eau en direction du feu, rue Alexandre-Dumas, quand une manifestante est venue le bousculer pour l’empêcher d’éteindre l’incendie avant de lui asséner deux coups avec la main sur son casque.

« Cela suffit ! Honte à la sauvagerie, incompréhensible cette nouvelle agression vis-à-vis des sapeurs-pompiers de Paris dans l’exercice de leurs fonctions, protéger les personnes, les biens de la Cité et le bon déroulement de la manifestation », ont tweeté les sapeurs-pompiers de Paris

« Le préfet de Police condamne fermement la scandaleuse attaque dont ont été victimes les @PompiersParis de la @prefpolice qui intervenaient sur un feu à l’angle de la rue Alexandre-Dumas et du boulevard Voltaire », a réagi de son côté la préfecture de police.

« Un de nos collègues militaires des @PompiersParis vient d’être frappé par un manifestant, et empêchant l’unité de secours engagée d’éteindre l’incendie pour protéger les riverains et les biens. Qu’il soit repéré et puni », a demandé le président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, Grégory Allione.

La manifestation parisienne du 1er-Mai a été émaillée tout au long du parcours par des affrontements entre casseurs et forces de l’ordre, des dégradations de mobilier urbain, des incendies de poubelles et le saccage de dizaines d’enseignes bancaires, agences immobilières et sociétés d’assurances.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par collin liliane, lundi 2 mai 2022, 9:22

    Il faut passer à la tolérance 0 pour toute attaque ciblant policiers, pompiers, urgentistes ... Moins les individus possèdent de barrières morales, plus il faut de VRAIES sanctions extérieures.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, lundi 2 mai 2022, 8:33

    Ce sont les mêmes qui par leurs comportements cherchent à casser et affaiblir nos sociétés qui hurlent contre la dominance américaine sur le monde. Les rapports de dominances régissent le monde, on peut le regretter mais c'est la nature humaine qui est ainsi. Si nous étions plus fort économiquement et socialement et militairement parlant, nous pourrions imposer notre modèle européen. Ce n'est pas en cherchant à détruire et affaiblir nos sociétés qu'ils y arriveront à moins qu'ils préfèrent les modèles "démocratiques" russes et chinois. Si l'Europe avait été forte, Poutine n'aurait probablement pas envahi l'Ukraine, nous en portons une part de responsabilités. L'extrême gauche cherche à installer le chaos dans nos pays, ils travaillent pour les russes et les chinois.

  • Posté par c007HTL, lundi 2 mai 2022, 7:09

    Nos amis de l'extrême gauche dans le feu de l'action.

  • Posté par c007HTL, lundi 2 mai 2022, 7:08

    Nos amis de l'extrême gauche dans le feu de l'action.

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 1 mai 2022, 23:32

    A 59 ans bien sonné, j'ai de plus en plus de mal à me reconnaître dans la société qui est la nôtre en 2022. Définitivement, plus rien n'est respecté, même pas ceux qui ne font rien d'autre que leur noble métier, leur devoir de citoyen, qui est de porter assistance à ceux qui sont en danger. Que celles et ceux qui ont aggressé le pompier en question portent leur regard à quelques milliers de kilomètres d'ici, vers ceux qui se battent, au péril de leur vie, pour préserver le simple droit qu'ils ont d'exprimer leur désaccord. Cette personne ne sait pas, de toutes évidences, qu'ailleurs, elle paierait son geste de plusieurs années d'emprisonnement, voire de sa vie. Le terme exacte pour la qualifier est: "imbécile", c'est à dire, "simple d'esprit". Cette personne est privée, ou a été privée, des facultés essentielles pour comprendre à quel point son geste est ignoble. Cette personne a été conditionnée pour ne plus avoir le moindre sentiments d'empathie envers ses semblables. Elle s'est dénuée — ou "on" l'a dénuée — de son humanité et elle n'obéit plus qu'à ses plus bas instincts. Cela ne serait rien si elle était seule dans le cas, mais en France et ailleurs dans le Monde, des millions, dizaines de millions, centaines de millions, sont en passe d'oublier l'humanité qui est la leur, pour ne plus obéir qu'à leur instinct animal résiduel. On. N'est. Pas. Dans. La. Merde.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une