Accueil Économie

Quelques «petits gestes» pour sauver la planète?

Le Giec a rendu, au début d’avril, le troisième volet de son dernier rapport. Un chapitre cible les changements souhaitables de nos habitudes de consommation. Y voir le retour en grâce de la stratégie des « petits gestes » reviendrait à manquer l’essentiel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

La « transition écologique » impose, si l’on veut une formule concise, de transformer nos modes de production et de consommation. De les « verdir ».

Il s’agit d’abord de produire (des biens et services) en émettant moins de gaz à effet de serre et d’autres polluants, en utilisant moins de ressources naturelles (notamment d’énergie, mais pas seulement).

C’est cette optique, où l’effort porte essentiellement sur l’offre, qui, jusqu’ici, a principalement retenu l’attention.

D’où l’accent mis en priorité sur le basculement vers les énergies renouvelables – en misant, mais cela reste un pari, sur la capture et le stockage à grande échelle du carbone pour les processus industriels qui ne pourront pas éviter le recours aux énergies fossiles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Impôts: le covid s’immisce de nouveau dans la déclaration

Vous avez effectué des heures supplémentaires durant la crise sanitaire ? Vous avez reçu un chèque-consommation de votre entreprise ? Une série de mesures temporaires liées au covid se retrouvent dans votre déclaration 2022.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs