Accueil Belgique Politique

La Wallonie demande au fédéral d’arrêter de dégrader les finances locales

Face à la pression des pouvoirs locaux qui s’inquiètent pour leur avenir, le gouvernement wallon a récemment saisi le Codeco afin de provoquer un débat national sur la question.

Temps de lecture: 1 min

La Wallonie a décidé de mettre la question des finances communales sur la table du Comité de concertation (Codeco). Pour le ministre des Pouvoirs locaux Christophe Collignon (PS), cité mardi dans L’Echo, il est temps que le fédéral arrête de dégrader les finances locales.

Pour le ministre, une des causes de tous les maux vient du fédéral, qui se décharge d’une série de politiques sur le dos des communes (zones de police, CPAS, zones de secours et cotisations pensions), sans appliquer un principe de neutralité budgétaire.

« Dans la déclaration régionale wallonne, nous avons un principe de neutralité par rapport aux décisions que nous prenons et qui impactent les villes et communes. Ce n’est pas le cas au fédéral. On demande donc au fédéral d’arrêter sa politique mortifère envers les communes », souligne le ministre.

Selon l’Union des villes et communes de Wallonie (UVCW), les municipalités wallonnes vont être impactées à hauteur de 295 millions cette année. L’ardoise grimpera jusqu’à 337 millions à l’horizon 2024.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 4 mai 2022, 16:58

    Si son argumentation tenait la route , les communes flamandes ne devraient pas tarder à réagir ....puisqu'elles devraient elles aussi être impactées mais sans doute que la réalité est tout autre et relève davantage de cette mentalité de tendre la sébille plutôt que de gérer efficacement.

  • Posté par Dubois Marc, mardi 3 mai 2022, 10:25

    Qu'il commence donc le travail avant de s'en prendre aux autres ! Qu'il aille en Flandres pour voir comment ils font ! La gauche, c'est en résumé on veut des sous pour donner et se faire réélire !

  • Posté par D. Frederic, mardi 3 mai 2022, 8:19

    "ministre des Pouvoirs locaux" et pourquoi pas un "ministre des intercommunales", un m"inistre des pouvoirs très locaux du bureau d'à-côté". Qu'ils commencent déjà par assainir le vivier des copains avant d'accuser le fédéral. Surtout les cancers rouges...

  • Posté par c006ED7, mardi 3 mai 2022, 7:49

    Mais la Wallonie n'est pas responsable de son déficit abyssal. Non non démultiplier toujours plus les officines publiques pour y placer la famille et les copains ne pose aucun problème. La seule vraie question : les Wallons réagiront-ils à temps pour virer ces m... ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une