Accueil Baptême de l’art

Baptême de l’art: il suffira d’une étincelle

Trois raisons de se lancer dans une activité culturelle avec les enfants. A Framerie, l’ex-Pass, devenu Sparkoh !, explique le monde comme il va.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

En septembre dernier, le Parc d’aventures scientifiques à Frameries, près de Mons, changeait de nom : s’appeler Pass en pleine crise sanitaire, c’était pas idéal.

Ce temple des sciences et des technologies, mi-musée, mi-attraction, s’est donc rebaptisé Sparkoh ! : « Spark », contraction de « science » et « park », c’est aussi le mot anglais pour « étincelle », celle du savoir et de la découverte scientifique, qui brille dans les yeux des visiteurs et visiteuses. Le « Oh ! », pas compliqué : la marque de l’étonnement, de l’émerveillement, du plaisir généré par l’expérience et le jeu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Baptême de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs