Accueil Sports Cyclisme

Julian Alaphilippe incertain pour le Tour de France: «Cela va être très limite», juge Patrick Lefevere

En convalescence suite à sa grosse chute survenue à Liège-Bastogne-Liège, Julian Alaphilippe ne sait toujours pas s’il sera au départ de la 109ème édition de la Grande Boucle. La décision finale sera prise le 15 mai prochain.

Temps de lecture: 2 min

La course de ses rêves, Liège-Bastogne-Liège, est devenue depuis une dizaine de jours la raison de ses cauchemars. Victime d’une terrible chute à moins de 60 kilomètres de l’arrivée, Julian Alaphilippe n’est pas passé loin du drame. S’il est aujourd’hui rentré à son domicile pour se soigner, il souffre néanmoins de nombreuses blessures. Une fracture de l’omoplate et de trois côtes et un pneumothorax, le champion du monde voit la suite de sa saison compromise, lui qui faisait du Tour de France un grand objectif comme chaque saison.

Aucun plan B n’a encore été déterminé

« La fracture en elle-même ne pose pas de problèmes, car cela se ressoude tout seul. Mais une des côtes, celle qui a perforé le poumon de Julian et créé le pneumothorax, a vraiment beaucoup bougé et présente la plus grosse facture. Et c’est elle qui nous inquiète un peu. Franchement, pour le Tour de France, cela va être très limite », explique Patrick Lefevere, directeur général de l’équipe Quick-Step Alpha Vinyl, au Parisien.

Son forfait serait un véritable coup dur pour le Français et la formation belge. Absent en 2017 pour une blessure au genou, Alaphilippe n’a, depuis, jamais manqué une édition de la plus grande course au monde, et y a souvent brillé. Depuis 2018, le puncheur a glané 6 victoires d’étapes, et a passé 14 jours en jaune dans un Tour de France 2019 légendaire pour l’homme de 29 ans. L’année dernière, il avait remporté la première étape de manière admirable à Landerneau. La décision de sa présence sera prise très prochainement comme l’affirme Lefevere. « Le 15 mai, on décidera en fonction du rétablissement de Julian. À ce moment-là, il restera six semaines avant le départ du Tour et on prendra une décision. En attendant, il passe très régulièrement des radios de contrôle de sa côte afin de surveiller la consolidation ». En cas de forfait, aucun plan B n’a encore été choisi par le patron de l’équipe belge.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Tour d’Italie: Richard Carapaz sort de sa coquille

Comme en 2019, l’Equatorien a pris le pouvoir au terme de la 14e étape. Mais le leader d’Ineos n’a pas encore gagné : la formation Bora de Jai Hindley semble résolue à lui mener la vie dure dans la dernière semaine.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb