Le choix de la rédaction
  1. On s’attendait à des négociations au finish dimanche. On a eu droit à un énorme clash entre présidents de partis, qui pointent Georges-Louis Bouchez du doigt.

    La Vivaldi tourne à la cacophonie, haro sur le soliste Bouchez

  2. C’est la Banque nationale de Belgique (BNB), en tant que superviseur du secteur qui évalue, avec l’aide de 11 fonctionnaires spécialisés, l’efficacité des procédés anti-blanchiment des 231 banques sous sa responsabilité.

    FinCEN Files: comment la Belgique lutte contre le blanchiment d'argent

  3. Tadej Pogacar, aidé de deux mannequins pour afficher tous ses maillots sur le podium final du Tour.

    Un Tour de France renversant du début à la fin

La chronique
  • La chronique «Alternatives»: «Ce que j’ai dit au procès Charlie»

    Quelle réflexion vous inspire l’évocation judiciaire de ce massacre ? »

    L’autre vendredi, je témoignais au procès Charlie à la demande de l’épouse de l’une des victimes, le dessinateur Tignous. Il avait travaillé, avec moi, à L’Evénement du Jeudi, puis à Marianne, de même que Bernard Maris et Philippe Lançon, défiguré et auteur d’un livre admirable, Le lambeau. Tignous, lumineux de générosité, d’humanité, me rendait presque jaloux tant il pouvait, lui, en quelques minutes, de quelques coups de crayons, exprimer une opinion dont la force démonstrative dépassait souvent en efficacité celle de nos laborieux éditoriaux.

    C’est lui qui me convainquit de commander à plusieurs dessinateurs célèbres, pour universaliser le rejet de tout enfermement dogmatico-fanatique, des caricatures non seulement de Mahomet, mais aussi de Jésus et de David. Je dois la vérité de préciser que plusieurs lecteurs chrétiens, pourtant solidaires de Charlie Hebdo, protestèrent à cause des caricatures de Jésus....

    Lire la suite

  • Les Leaks, pas une mode mais le devoir du quatrième pouvoir

    Le retour des Leaks. Depuis 2013, ces enquêtes basées sur des fuites de documents vers la presse se sont succédé : Luxleaks, Offshore Leaks, Panama Papers etc., soit des enquêtes spectaculaires assorties de révélations publiées dans un grand nombre de pays simultanément. Cette fois avec les « FinCEN Files », ce sont les grandes banques internationales – mais aussi quelques belges – qui sont au centre des nouveaux mécanismes auscultés et mis à nu. Le monde du crime organisé, du blanchiment d’argent et de la fraude fiscale...

    Lire la suite