Accueil Société

Harcèlement sexuel et moral: l’UCLouvain dans le collimateur de l’Auditorat du travail

La justice enquête sur l’attitude de l’université, déjà pressée après la sortie de plusieurs témoignages, dans le traitement de signalements relatifs à des faits de harcèlement sexuel et/ou moral.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au cours des derniers mois, l’UCLouvain s’est retrouvé à plusieurs reprises citée publiquement dans des dossiers ayant trait à des plaintes pour harcèlement moral et/ou sexuel, relatives à des faits qui se seraient déroulés entre ses murs et qui impliqueraient des membres de son corps professoral. Désormais, c’est bien l’université elle-même qui, en tant qu’employeur, se retrouve dans le viseur de la justice. « Suite aux plaintes déposées par différents membres du personnel, l’Auditorat du travail du Brabant-Wallon a décidé d’ouvrir une enquête contre l’UCLouvain, » annonçait un communiqué ce mardi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, mercredi 4 mai 2022, 15:25

    On peut se réjouir que les plaintes ne concernent pas les étudiant.e.s Ce qui est effrayant par contre, c'est l'omerta qui entoure ce affaires d'attouchement et de harcèlement sexuel.

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 4 mai 2022, 0:07

    L'ennui, dans ce genre d'affaires, est que la vision que nous avons de ce qui est juste ne respecte pas l'égalité homme-femme, car les hommes sont condamnés plus fort et plus souvent que les femmes. Nos prisons sont d'ailleurs majoritairement peuplées d'hommes. Sont-ils donc en moyenne plus "mauvais" que les femmes ou avons-nous une vision partisane, qui nous fait beaucoup moins punir les excès de type habituellement féminin que ceux de type masculin?

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 4 mai 2022, 14:31

    Moqueries et insultes: c'est inévitable, car l'opinion exprimée n'est pas dans la ligne de la pensée unique (actuelle). Mais sur le fond.?

  • Posté par Rahier Pierre, mercredi 4 mai 2022, 11:02

    Commentaire malsain.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mercredi 4 mai 2022, 9:39

    A vous lire, des soldats russes ont du se faire violer par des ukrainiennes... Bravo...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs