Accueil

Wall Street timidement au-dessus de l'équilibre à la veille de la Fed

Les actions ont fluctué à Wall Street mardi pour terminer un peu au-dessus de l'équilibre, comme elles avaient commencé la séance, dans l'attente nerveuse de la décision monétaire de la banque centrale américaine (Réserve fédérale, Fed), qui devrait relever ses taux d'intérêt mercredi.
Temps de lecture: 3 min

L'indice Dow Jones a grappillé 0,20% à 33.128,79 points, le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 0,22% à 12.563,76 points et le S&P 500 a avancé de 0,48% à 4.175,48 points, selon des résultats définitifs.

Les rendements obligataires à 10 ans, qui avaient touché 3% pour la première fois depuis quatre ans lundi, se sont maintenus à 2,97%.

La séance a eu "du mal à trouver une direction avant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale de demain (mercredi)", ont commenté les analystes de Wells Fargo.

"La première augmentation de taux de 50 points de base (0,50 point de pourcentage, ndlr) depuis 2000 devrait être annoncée mercredi après-midi alors que la banque centrale vise à calmer l'inflation la plus élevée depuis plus de quatre décennies", ont-ils rappelé.

Ce serait en effet le premier tour de vis de cette ampleur depuis plus de 20 ans pour faire grimper les taux au jour le jour à un niveau situé entre 0,75% et 1%.

La Fed entend juguler l'inflation avec une série de relèvements du coût du crédit cette année.

La hausse des prix s'est encore accrue à 6,6% sur un an en mars aux États-Unis, un sommet en 40 ans, selon l'indice PCE, mesure préférée par la Fed.

Dans le même temps, la saison des résultats a continué de battre son plein. Jusqu'ici, plus de 80% des entreprises du S&P 500 ayant annoncé leurs résultats ont présenté des comptes meilleurs que prévus.

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a ainsi annoncé un chiffre d'affaires de 25,7 milliards de dollars au premier trimestre, en forte hausse de 77% sur un an, en grande partie grâce aux ventes de son vaccin contre le Covid-19. Le titre a grimpé de 2,01% à 49,31 dollars.

Le laboratoire Biogen a glissé de 0,78% à 205,70 dollars, après avoir annoncé que son directeur général Michel Vounatsos quitterait ses fonctions à la suite d'un revers important sur son médicament contre Alzheimer qui oblige le groupe à couper dans ses coûts.

Le groupe de cosmétiques américain Estee Lauder a chuté de 5,86% à 245,37 dollars, après avoir drastiquement abaissé ses perspectives de revenus et de bénéfices à cause notamment des confinements en Chine, qui entraînent fermetures de magasins et problèmes d'approvisionnement.

Le site de voyages Expedia, coté sur le Nasdaq, a plongé de 14,02% à 150,31 dollars, à la suite de mauvais résultats. Expedia a essuyé une perte de 122 millions de dollars, ou 48 cents par action, quand les analystes attendaient un déficit de 27 cents par action.

Quant à son chiffre d'affaires au 1er trimestre, même s'il a doublé à 2,25 milliards de dollars par rapport à la même période de 2021, il s'est aussi inscrit en dessous des attentes.

La plateforme de location d'hébergement Airbnb, en revanche, voyait son titre bondir après la clôture de la Bourse (+4,63%). Le groupe a revu à la hausse ses prévisions de ventes pour le deuxième trimestre et est aussi parvenu à réduire fortement sa perte au premier.

Le titre du loueur de voitures Avis-Budget a monté de 1,68% à 285,28 dollars, grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 77% et un profit de 529 millions de dollars, contre une perte à la même époque l'année précédente.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une