Accueil La Une Économie

Stade national: le contribuable devra payer des dizaines de millions d’euros

Les autorités bruxelloises avaient pourtant juré qu’il ne coûterait rien au contribuable bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le contribuable bruxellois paiera le stade national à coups de dizaines voire de centaines de millions d’euros, selon le magazine d’investigation Médor qui donne le coup d’envoi de l’Euro de football en sortant vendredi dans les kiosques une enquête sur le sujet. Le financement des stades est d’ailleurs dans le collimateur des médias alors que le magazine Panorama de la VRT s’y intéresse de près dimanche soir.

Médor s’est particulièrement intéressé au financement du stade national au sujet duquel les autorités bruxelloises avaient juré qu’il ne coûterait pas un centime au contribuable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Fernand Stenuit, dimanche 5 juin 2016, 21:46

    Comment se fait il qu'un stade de foot puisse couter de l'argent à tous les contribuables , alors que le foot est déja une entreprise honteusement riche . Comment se fait-il que des sociétés de l'état belge , p.ex<<. La loterie Nationale , Proximus et d'autres versent des sommes importantes au foot chaque année ? au lieu d'aider les pauvres. Comment se fait-il que le PS n'ait jamais réagit à ce genre de combine..ainsi d'ailleurs que tous les autres partis .

  • Posté par Philippe WITTAMER, dimanche 5 juin 2016, 20:12

    et les taxes sur les spectacles iront à la Flandre !! et seul le flamand sera autorisé comme langue pour les évènements, (pas le français ni l'anglais ni d'autres !!!) Quel bon choix que cet endroit pour y construite un stade National !!!

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 5 juin 2016, 18:39

    "Mentez, mentez et mentez encore, il en restera toujours quelque chose " Mais ici ,nous serions en état de côtoyer le mensonge à 1000 % ,qu'il n'y aurait guère de surprise. A suivre !!

Aussi en Économie

Twitter à deux doigts de la mort cérébrale

La modération du réseau social est en lambeaux. Les rêves libertariens d’Elon Musk se heurtent à l’intransigeance des annonceurs, des régulateurs européens et d’Apple par rapport aux contenus toxiques. Qui inondent désormais la plateforme.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs