Accueil Culture

La Cambre: les lendemains de fête des jeunes créateurs

Alors que le show de La Cambre a ravi les fans de mode ce week-end, une polémique en secoue les coulisses. Faut-il intégrer dans les écoles d’art des cours de marketing stratégique pour empêcher l’hécatombe des jeunes labels ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Elle a brillé, la belle jeunesse de la mode, vendredi et samedi soir à Bruxelles. La relève, les jeunes pousses exposant leur folle créativité au défilé de fin d’année de La Cambre. Les habités, les colorés, les destructurés, et puis les bons, les très bons qui terminent comme Julian Klausner, Marine Serre ou la Géorgienne Mariam Mazmishvili dont, nous jure Tony Delcampe, le directeur du département mode de La Cambre, on ferait bien « de retenir le nom tout de suite, parce qu’ils iront loin ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs