Accueil Monde France

France: François Hollande rejette l’accord entre le Parti socialiste et la France insoumise

L’ancien président français, François Hollande, « récuse » l’accord entre les deux partis de gauche en vue des législatives. Une déclaration sans surprise après ses prises de position antérieures.

Temps de lecture: 2 min

La France insoumise et le Parti socialiste ont annoncé mercredi avoir conclu leur accord pour les législatives après être tombé d’accord sur la stratégie, le programme et les circonscriptions. Un texte qui sera soumis à l’approbation interne des socialistes jeudi.

Dans les colonnes du journal régional français La Montagne, l’ancien chef d’Etat socialiste rejette cet accord. « Je récuse l’accord sur le fond et même sur les circonscriptions. Mais c’est une question qui doit être tranchée par le conseil national du PS. », a-t-il déclaré.

François Hollande devrait s’exprimer plus en détail en « début de semaine prochaine », ont laissé entendre ses proches. La semaine passée, l’ancien président de la France avait déjà eu l’occasion de faire part de sa désapprobation face à cet accord. Il reproche notamment l’abandon de l’identité PS, un manque de crédibilité dans le programme et l’effacement des candidats socialistes dans plusieurs centaines de circonscriptions.

D’autres ténors socialistes ont également partagé leur rejet de cette alliance. Parmi eux, Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l’Intérieur et proche de François Hollande, qui s’est exprimé sur Facebook. « Refonder n’est pas se renier. C’est garder le cap, celui d’une gauche politique, sociale et écologique et sincère. Il appartient aux socialistes, encore et toujours, de reconstruire cette force qui doit redevenir le pilier de l’alternance à laquelle nos électeurs aspirent et que mérite notre pays. »

Le texte sur lequel repose l’alliance devrait être soumis à l’approbation interne des socialistes ce jeudi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, vendredi 6 mai 2022, 8:35

    Hollande le fossoyeur du PS n'a aucune crédibilité. Lui et Valls sont la raison de la disparition du PS du paysage politique. leurs magouilles , leurs arrogance et leurs gouts pour les privilèges du pouvoir ont détournés des millions d'électeurs vers d'autres partis. Ils sont vendus a des lobbies étrangers et industrielles. Valls plus personne ne lui fait confiance et sont fiasco en catalogne prouve que les catalans sont plus sages et refusent de voter pour des opportunistes et des profiteurs parachutes. Est ce que les électeurs Français vont être sages et renvoyer a l'arriviste qui n'arrête pas de changer de veste et de pays ou vont ils accepter de payer des impôts pour grossir le compte en banque de se profiteur?

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 5 mai 2022, 18:38

    Si le PS et les Ecolos s'étaient ralliés à la FI, Le Penn'aura pas été au second tour et les Français auraient eu une vraie alternative à la politique de Macron, néo-libérale mais surtout hypocrite car il prétend toujours agir en pensant "aux plus démunis", alors qu'il les déteste.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 5 mai 2022, 18:40

    Et c'est François Hollande qui a creusé la tombe du PS. Mélanchon a eu raison de quitter ce parti qui ne défendait plus les valeurs socialistes. Tour comme d'ailleurs notre PS-belge.

  • Posté par Cornelis Michel, jeudi 5 mai 2022, 18:12

    Hollande a des éclairs de lucidité réguliers. En ne se représentant pas, en rejetant un accord de la soi-disant gauche, mais surtout anti-européen...

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 5 mai 2022, 16:25

    Hollande confirme qu'il n'est pas de gauche, tout simplement. Mais on le savait, suite à son mandat ultralibéral et ses ministres Valls et Macron.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une