Accueil Économie

«L’accès à la propriété est menacé»

Le député écologiste Georges Gilkinet demande à la Belgique de s’opposer à la disparition programmée des taux fixes pour les prêts hypothécaires, sans quoi les consommateurs et le secteur de la construction seront fragilisés. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

On prête avec insistance au comité de Bâle, l’organisme international qui regroupe les régulateurs bancaires, la volonté d’uniformiser les règles relatives aux emprunts hypothécaires. Une standardisation des règles pourrait être défavorable au consommateur belge. Le député Georges Gilkinet (Ecolo) posera dans les prochains jours une question parlementaire sur le sujet au ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA).

Une prochaine recommandation du Comité de Bâle pourrait changer les règles du jeu en matière de crédit. Quelles sont vos craintes ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs