Accueil Mon assiette

Les escargots en font baver plus d’un

Consommés dans leur coquille au beurre à l’ail lors des fêtes de fin d’année, les escargots font frétiller les papilles à toutes les saisons dans d’autres versions. Élevés depuis le Moyen Age, ils restent emblématiques de la gastronomie française.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Sa lenteur légendaire colle à la peau des Namurois. Mais dans l’assiette, l’escargot fait surtout la fierté des Bourguignons. Ces derniers sont cependant loin d’avoir l’apanage de cette recette. Chez nous aussi on apprécie sortir ces petits gastéropodes de leur maisonnette à l’aide d’une fourchette à deux dents. A Warnant, dans la vallée de la Molignée, Eric Frolli est héliciculteur depuis 1988. Son activité, il l’a débutée avec 20.000 escargots importés du Jura. Aujourd’hui, il en élève près de 600.000 chaque année. Des petits et gros-gris dont la reproduction a débuté en février.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon assiette

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs