Accueil Société Enseignement

Enseignement: le gouvernement propose de reporter l’évaluation des enseignants à 2024

Suite à la manifestation du personnel enseignant, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a rencontré une délégation syndicale. Plusieurs propositions sont sur la table.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Après Bruxelles et Mons, dix mille enseignants et membres du personnel ont battu le pavé dans les rues de Liège ce jeudi. A coup de sifflets, pétards et cornes de brume, ils sont venus manifester leur mécontentement et réclamer des changements en termes de politique scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. En front commun, les syndicats n’ont pas modifié leur cahier de revendications pour cette troisième manifestation de l’année. Cinq motifs de mécontentement se faisaient face : le décret sur l’évaluation des enseignants, la taille des classes, la lourdeur administrative, le salaire des profs et celui du personnel administratif et ouvrier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 5 mai 2022, 19:42

    Il faut fusionner et "étatiser" tous les réseaux. C'est la seule manière de stopper ces hémorragies de moyens, de mettre un terme à tous ces excès de concurrence et de restaurer un peu de mixité sociale. Et soumettre tout le monde à une évaluation sérieuse. Après, on verra...

  • Posté par Constant Depiereux, jeudi 5 mai 2022, 17:51

    A quand le refus des évaluations par les enfants?

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 5 mai 2022, 17:42

    La mobilité des enseignants doit devenir la norme. Il faut répondre aux besoins de formation et non au confort de la fonction.

  • Posté par Dib Rihon Renata, jeudi 5 mai 2022, 16:44

    Un pas en avant, un en arrière mais ça bouge n’est-ce pas? J’ai subi des évaluations professionnelles tout au long de ma carrière et je n’en suis pas mort.

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs