Accueil Culture

Statut d’artiste: le Setca (FGTB) émet des réserves sur la réforme

Le Setca déplore notamment que, durant les concertations avec le secteur, les syndicats n’aient pas été suffisamment écoutés.

Temps de lecture: 2 min

L’accord gouvernemental sur la réforme du statut d’artiste a « le mérite d’enfin exister, mais elle laisse cependant la porte ouverte à toute une série d’interrogations et est loin d’être ficelée », s’inquiète jeudi le Setca. Il déplore notamment que, durant les concertations avec le secteur, les syndicats n’aient pas été suffisamment écoutés.

« Sur la base des informations dont nous disposons jusqu’à présent (les textes définitifs ne sont en effet pas encore connus en intégralité), plusieurs éléments doivent impérativement être éclaircis ou pris en considération », explique le Setca.

Le syndicat déplore notamment le fait que la proposition ne reprend aucune information sur l’avenir du Régime petites indemnités (RPI), un défraiement qui est versé aux artistes dans le cadre d’une prestation artistique mais qui n’est pas taxé ni pris en compte pour le chômage.

Des inquiétudes sont également formulées à l’égard de la commission du travail des arts. « Celle-ci serait à l’avenir l’arbitre unique et absolu de la reconnaissance de l’artiste en tant que tel. Même si les grands principes de ce qu’elle prendra en charge sont connus, des précisions doivent impérativement être apportées concernant son mode de fonctionnement et les critères de prise de décision », demande le Setca.

Enfin, celui-ci s’enquiert également de l’absence de solution pour les artistes créateurs dont la création ne trouverait pas acquéreur et qui seraient de facto purement exclus.

Le gouvernement fédéral est parvenu mardi à un accord sur la réforme du statut d’artiste. Le texte de loi et les deux arrêtés royaux devraient passer en première lecture ce vendredi en conseil des ministres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dagnelie Raphaël, jeudi 5 mai 2022, 17:42

    La FGTB a une seule ligne directrice : tout critiquer

Sur le même sujet

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une