Accueil Société

Congés familiaux: les mères toujours pénalisées

La Ligue des familles rappelle l’accord de gouvernement fédéral et mobilise pour simplifier et harmoniser les congés familiaux afin de mettre les mères sur un pied d’égalité avec les pères.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

Quarante-trois pourcents de revenus en moins sur le long terme pour les mères ! Quarante pourcents de plus que les pères en incapacité de travail, parfois même encore huit ans après la naissance de leur enfant. Et comme si ce n’était pas assez, ce sont les mères qui continuent à assumer la plus grande part des tâches ménagères et à s’occuper des enfants, ce qui les amène à travailler davantage à temps partiel, voire à recourir aux congés parentaux. Une inégalité que la Ligue des familles entend combattre en cette veille de la Fête des mères en rappelant que, dans l’accord de gouvernement fédéral, il est prévu une simplification, une harmonisation et une optimisation des différents systèmes de congé, afin de permettre une répartition plus équilibrée entre les hommes et les femmes de l’accueil et des soins des enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 7 mai 2022, 8:38

    Grace a ces mesures, les employeurs n emploieront que des adultes sans enfants

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 7 mai 2022, 8:36

    pour une rémunération des congés familiaux à hauteur de 100 % du salaire pour que tous les parents puissent travailler moins ou s’interrompre de travailler, sans se mettre en difficulté financière... faudrait quant même bien une limite supérieure ?

  • Posté par Jeanine Delhait, vendredi 6 mai 2022, 8:49

    pour améliorer le taux de natalité en Belgique quelque chose de radicale doit être fait. autrement la population Belge continuera a vieillir inexorablement

  • Posté par collin liliane, vendredi 6 mai 2022, 11:49

    @Dubois C'est évident. Et il faudrait commencer par supprimer les allocations familiales après le deuxième enfant: il est absurde d'encourager la natalité. Un message que même nos soit disant Ecolos refusent d'entendre.

  • Posté par Dubois Sebastien, vendredi 6 mai 2022, 9:12

    vous avez entendu parler de la surpopulation de la planète, principale cause du réchauffement climatique ? il faut au contraire tout faire pour réduire radicalement et au plus vite la population

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs