Accueil Guerre en Ukraine

Enrico Letta veut «créer une Confédération européenne de 36 pays» avec l’Ukraine

Le secrétaire du Parti démocrate italien (PD) Enrico Letta lance une idée audacieuse : accueillir l’Ukraine dès le premier jour de la fin de la guerre sous une nouvelle coupole politique entre les Vingt-Sept et tous les pays candidats. L’UE doit prendre le leadership, dit-il, sinon s’installera l’idée que les Américains « gèrent la situation et que l’Europe est à la traîne ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

L’Ukraine, pas seulement elle, piaffe aux portes de l’Union européenne. Dès l’invasion russe, le président Zelensky a déposé une demande formelle d’entrée dans le « club », encouragée par la présidente de la Commission. Divisés sur l’idée d’une adhésion prochaine de Kiev, les leaders européens sont convenus lors de leur sommet en mars, que « l’Ukraine fait partie de notre famille européenne » – sans garantir explicitement sa place dans l’UE, tout en demandant à la Commission de se prononcer en juin sur l’obtention d’un statut de « candidat », première étape de toute négociation d’adhésion. Statut sur lequel un sommet devra encore statuer. Et s’il était conféré à Kiev – il faut l’unanimité des Vingt-Sept – de très longs pourparlers s’ensuivraient.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, samedi 7 mai 2022, 19:12

    Je suis entièrement d'accord avec l'idée d'Enrico Letta... et notamment avec sa parfaite distinction entre l'Union européenne et la Confédération européenne. Le "transit" par cette dernière est, je crois, une très bonne idée.

  • Posté par lambert viviane, vendredi 6 mai 2022, 17:56

    Cette confédération doit être mise en place le plus rapidement possible pour vraiment peser face aux U.S.A. , à la Russie, à la Chine. Parallèlement, et donc aussi le plus rapidement possible, devrait de réformer cette Europe d'avant l'élargissement funeste aux ex-pays communistes. Uniquement 12 pays convaincus de l'utilité des traités, sans ces boulets qu'on traîne et qui nous coûte la peau des fesses (fonds structurels européens). 12 pays dans un espace Schentgen bétonné. 12 pays déclarés universellement neutres.

  • Posté par Le Maigat Damien, vendredi 6 mai 2022, 17:20

    Une belle usine à gaz qui créerait plus de problèmes qu'elle n'en résoudrait. Et avec toujours cette vieille antienne qu’inclure de nouveaux pays les fait automatiquement adhérer aux valeurs européennes. On voit ça avec la Pologne et la Hongrie en effet… Quant à un quelconque leardership européens, ce n’est pas en gonflant la baudruche que cela va aider, au contraire. Il en faut la volonté et le courage : peu et beaucoup (beaucoup trop pour beaucoup) ! Au passage, j’aimerais bien voir les sondages ‘tous plutôt favorables’ à l’élargissement…

  • Posté par Lima Magda, vendredi 6 mai 2022, 16:40

    Et si l’Ukraine commençait déjà par ratifier la charte des droits de l’homme ce serait p-e un minimum pour entrer dans une quelconque organisation européenne

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 9 mai 2022, 0:56

    @Lima Magda. C'est malin ! : pour pouvoir "ratifier" quoi que ce soit ... il faudrait peut-être qu'ils ne reçoivent plus de bombes sur leurs gueules !!

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs