Accueil Léna

Judith Butler: «C’est contre la domination sociale que nous luttons, pas contre les hommes ni leur anatomie»

La philosophe a ouvert la définition du « genre » en 1990 et créé la théorie « queer ». Ennemie de la violence d’Etat, elle affirme que Poutine représente ce qu’il y a de pire dans les normes de genre. Et reconnaît devoir repenser sa vision de la gestation pour autrui.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

La philosophe américaine Judith Butler, 66 ans, a publié en 1990 Trouble dans le genre, où elle développait un nouveau regard sur le genre : la théorie queer. En suivant le chemin ouvert par Simone de Beauvoir, « On ne naît pas femme, on le devient », Judith Butler a introduit l’idée d’une fluidité du genre. Depuis lors, elle a étudié de nombreux autres sujets et préférerait ne plus être sous les feux des projecteurs dès lors que l’on parle de genre. Juive, elle a perdu une bonne partie de sa famille maternelle durant l’Holocauste, avant sa naissance. Elle a critiqué la position d’Israël vis-à-vis des Palestiniens, se voyant même interdire l’entrée dans le pays, s’oppose à la violence exercée par les Etats (La force de la non-violence, Fayard, 2021) et a repensé la résistance (Vulnerability in Resistance, Duke University Press Books, 2016).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, lundi 9 mai 2022, 11:03

    Ainsi donc "elle" ne serait ni homme ni femme! Cette négation abnsurde de la détermination biologique/ anatomique qui s'est vue au cours de l'histoire dans certains mouvements sectaires, notamment chez les premiers chrétiens. Prendre à la lettre des propos de Simone de Beauvoir tels que "Tu ne seras jamais déterminée par ton anatomie" est tout simplement risible. Si de Beauvoir avait eu le sens le l'humour (elle et Sarttre n'en avaient pas, il faut relire Boris Vian) elle s'en serait amusée.

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs