Accueil Monde Europe

8 et 9 mai: les anniversaires tourmentés de la victoire contre le nazisme

Les Occidentaux et les Russes célèbrent à un jour d’intervalle la mort du IIIe Reich. La faute au décalage horaire. Ces anniversaires reflètent une philosophie très différente du rôle de l’Histoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

L’Allemagne est prise en étau alors que le printemps 1945 pointe le bout du nez. A l’ouest et au sud, l’offensive des Alliés a permis au cours des dix derniers mois de libérer la France, la Belgique et les Pays-Bas. L’Italie est tombée. A l’est, l’Armée rouge se rapproche au pas de charge de Berlin. En avril, la bataille pour la prise de la capitale du IIIe Reich sera sanglante. Elle coûtera la vie à quelque 100.000 Allemands et à 81.000 Russes.

Le 30 avril, Adolf Hitler se suicide dans son bunker. Le 2 mai, trois soldats soviétiques plantent le drapeau rouge sur le toit du Reichstag. La photo d’Evgueni Khaldeï va transporter la bannière de la victoire de par le monde et immortaliser le moment hautement symbolique qui marque la fin du Reich. Si l’on se fie à la carte des territoires repris au nazisme à cette même date, la balance penche clairement du côté d’une victoire majoritairement soviétique.

L’histoire est en réalité plus complexe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 8 mai 2022, 22:17

    Faut arrêter d'essayer de "ré-écrire l'histoire" : ça ne sert strictement à RIEN !

  • Posté par lambert viviane, dimanche 8 mai 2022, 0:21

    Les NAZIS n'avaient aucune considération pour les peuples de l'Est. Quand cela a commencé à sentir le sapin, ils ont voulu traiter avec l'Occident chrétien pour faire une coalition contre l'URSS. Mal leur en a pris car les Alliés avaient scellé le destin du IIIeme Reich et décidé de son dépeçage . Moi, je me sens redevable vis-à-vis de ces jeunes soldats qui ont permis de vivre en paix depuis 77 ans. Un des hauts lieux du sacrifice des soldats anglo-saxons, la Pointe du Hoc en Normandie, s'est écroulé il y a deux jours, à cause de l'érosion des côtes Maritimes. Bientôt ce lieu aura disparu; il ne restera que des films et des photos. Je recommande vivement la visite du Mémorial de Caen.

  • Posté par LB J, samedi 7 mai 2022, 19:21

    La visite du Musée de la terreur a Berlin fut une vraie révélation. 200 panneaux explicatifs des la montée du nazisme jusqu’à la victoire finale. Une seule photo d’un soldat soviétique. Par contre une vraie propagande illustrée sur les bienfaits de l’armée américaine à Berlin après 1945. 3 ou 4 fois plus d’images sur les américains que les russes. Et des dizaines de milliers de scolaires passent dans ce musée chaque année. On a réécrit l’histoire comme on la réécrit aujourd’hui

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 8 mai 2022, 22:12

    Et alors ? L'anonyme <LB J> a-t-il retrouvé son vrai père ? ... Troll de Poutine ?

  • Posté par Klein Alain, samedi 7 mai 2022, 19:53

    On parle aussi des abominations de votre "Petit Père des peuples" (la liste est très longue) ? Non ? Pures inventions de "falsificateurs bourgeois" qui n'ont cesse de réécrire l'Histoire ? Allez camarade, buvez une vodka à la santé de Staline et encore une seconde à celle de votre bourreau de l'Ukraine !

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs