Accueil Sports

Un départ en Hongrie? Rien d’une évidence

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Là, comme ça, hormis les couleurs qui composent les drapeaux des deux nations, le lien entre l’Italie et la Hongrie n’a rien de l’implacable évidence. Du coup, pourquoi le Giro a-t-il lancé ses festivités depuis Budapest ce vendredi ? Une question qui vaut son pesant d’euros. Trente millions, selon les estimations. Telle serait la somme que le gouvernement du premier ministre nationaliste Viktor Orban a déboursée pour s’assurer le grand départ de l’épreuve transalpine. Départ qui était à la base acté pour 2020, avant que la pandémie ne rebatte les cartes et oblige le Giro à rester intra-muros pour son ouverture pendant deux ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs