Accueil Belgique Politique

Eva De Bleeker: «L’Etat ne peut pas aider tout le monde à n’importe quel prix»

Eva De Bleeker, secrétaire d’Etat au Budget et aux consommateurs, appelle à la rigueur financière. Déficits et dette : « Attention à l’effet boule de neige ». Elle recale l’impôt sur les riches, et exclut de réviser la loi de 1996 sur les salaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Dans son rôle, Eva De Bleeker ne s’économise pas. En charge du Budget dans le gouvernement Vivaldi, la libérale flamande (Open VLD) met en garde contre les déficits et l’endettement excessifs. Elle recadre tant qu’elle peut les politiques mises en oeuvre pour soutenir le pouvoir d’achat et les revendications qui affleurent au Premier mai...

Le conseil supérieur des finances appelle à réencadrer les finances publiques, à les reprendre en mains…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par NICODEME CLAUDE, samedi 7 mai 2022, 17:50

    "L’Etat ne peut pas aider tout le monde..." non mais il peut aider les riches en "recalant l'impôt" qui les frapperait... Donc traduction: "pas tout le monde" veut dire "pas la classe moyenne" qui tente de survivre à cette période. Les pauvres ? Eux l'Etat va les aider pour qu'ils ne se révoltent pas (ce qui enlève aussi un éventuel support pour la classe moyenne - il faut savoir gérer les révoltes). Conclusion: du "libéralisme" VLD/MR pur jus !!! Bravo !

  • Posté par Giefvan Agathe, samedi 7 mai 2022, 13:38

    @ C. Lete qui vilipende les « citoyens qui "glandouillent", qui profitent du système et pour qui "moins j'en fait, mieux je me porte" et ceux-là sont à identifier et sanctionner ». En bon français, ces citoyens portent les noms de "rentier", "propriétaire", "héritier"... et "ministre".

  • Posté par Raspe Eric, lundi 9 mai 2022, 9:12

    Tout votre portrait collin. Miroir oh gentil miroir!

  • Posté par collin liliane, samedi 7 mai 2022, 15:08

    Mélange de sottise, d'ignorance et de poujadisme, bien digne du PTB.

  • Posté par J.-M. Tameyre, samedi 7 mai 2022, 14:32

    Maintenant, on sait que vous n'avez aucune reconnaissance pour votre propriétaire qui malgré tous ses défauts vous offre un toit sinon vous dormiriez dans la rue, et que vous n'avez aucune intention de laisser quoi que ce soit à vos enfants pour qu'ils aient moins de difficultés (psychologiques) que vous.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs