Accueil La Une Belgique

Accident ferroviaire: le centre d’hébergement et le centre de crise ont fermé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le centre de crise mis en place à Amay à la suite de l’accident ferroviaire survenu dimanche soir dans la région de Liège a fermé ses portes, a indiqué à Belga le bourgmestre de Saint-Georges-sur-Meuse, Francis Dejon. Le centre d’hébergement, mis en place pour les victimes et leurs proches, est également fermé. En fin de nuit, le centre de crise, établi conjointement avec Infrabel, la SNCB, les services de secours et les autorités communales, a été fermé, « tout ce qui pouvait être fait ayant été fait », précise Francis Dejon.

Un centre d’hébergement avait été mis en place dans l’école de l’abbaye de Flône pour les victimes et leurs proches. Il a également pu fermer ses portes. « Toutes les personnes impactées ont été prises en charge. Les blessés ont été emmenés à l’hôpital, les autres victimes ont pu retourner dans leurs familles ». L’accident n’aura donc aucun impact sur l’organisation des cours dans l’école, « je crois même qu’il n’y avait pas cours aujourd’hui/lundi ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs