Accueil Belgique Politique

Sammy Mahdi veut un CD&V de centre-droit: «Nous devons nous restructurer en interne»

Il admet souhaiter que le CD&V soit plus social, mais aussi plus conservateur sur les aspects culturel et sociétal.

Temps de lecture: 2 min

Le candidat à la présidence du CD&V Sammy Mahdi souhaite, s’il est élu, restructurer le parti chrétien-démocrate tout en renforçant son caractère social, mais en le rendant plus conservateur sur les aspects culturel et sociétal, affirme-t-il dans une série d’interviews publiées lundi.

« Il reste plusieurs choses à faire (après celles réalisées par l’actuel président Joachim Coens, qui souhaite céder la main). Nous devons d’abord nous restructurer en interne. Nous avons, aujourd’hui encore, trop de baronnies qui fonctionnent les unes à côté des autres. Nous devons transformer le parti en une machine bien huilée, centralisée, qui travaille comme la plupart des partis modernes », a ainsi déclaré l’actuel secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration aux journaux La Libre Belgique et La Dernière Heure.

« Le côté stratégique du parti doit également être remis sur le métier (…). Il faut réfléchir aux racines du parti. Qu’est-ce qui constitue la spécificité d’un chrétien-démocrate ? », a ajouté M. Mahdi.

Il admet souhaiter que le CD&V soit plus social, mais aussi plus conservateur sur les aspects culturel et sociétal.

« Sur le volet sociétal, le CD&V doit être un parti de communautés et non un parti communautariste comme l’a été le CDH. Le “vivre-ensemble” a trop longtemps été réduit à une vision de la société où chacun vit simplement à côté des autres. Non, ce n’est pas ça le “vivre-ensemble”  : il est important que chacun fasse partie de la communauté, avec un devoir d’intégration et un socle commun partagé par tous. Nous avons traîné à travailler sur ce socle commun de valeurs », a-t-il souligné.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 9 mai 2022, 12:31

    De grandes phrases et rien de concret. Dans LLB il déclare quand même que son "vivre ensemble" c'est négocier le confédéralisme tout en obligeant le sud à apprendre le néerlandais par respect pour le nord...

  • Posté par collin liliane, lundi 9 mai 2022, 11:30

    Le “vivre-ensemble” a trop longtemps été réduit à une vision de la société où chacun vit simplement à côté des autres" ... sans se taper dessus ou poser des bombes. C'est le mieux qu'on puisse espérer. Il est impossible d'imposer un "devoir d'intégration" à ceux qui n'en veulent pas.

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 9 mai 2022, 10:01

    Copier et imiter les autres plutôt que de choisir sa voie est la meilleure manière de disparaître. Sami Mahdi l'a compris enfin pour le CD&V mais les troupes le suivront-il ? Le CDH ne l'a pas compris en devenant un amalgame teinté de vert et de centre gauche avec quelques idées farfelues pour se distinguer des autres ... la bande à Prévot a perdu la tête ! Que restera-t-il au centre en Wallonie ? avec un MR qui vire à droite et un PS intellogauchiste à la poursuite des verts et des communistes....

  • Posté par Raspe Eric, lundi 9 mai 2022, 8:47

    Le vivre ensemble : le contraire de la rage communautaro-linguistique qui a été la marque de fabrique des catholiques flamands. depuis la fin de la seconde guerre. Rage qui est à la base de l'aberration de nos institutions. S'il continue à suivre les délires nationalistes flamands par pur conservatisme anti-socialiste, son parti est mort. Simplement par que de ce point de vue, il est dépassé par le vb et la nivea.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une