Accueil Guerre en Ukraine

Pour une «victoire» en Ukraine, Poutine se réfère à l’héroïsme soviétique

Sur la place Rouge, dans son discours célébrant la victoire passée contre les fascistes allemands, le chef du Kremlin a appelé l’armée et la population à se battre « pour la patrie, pour son avenir ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des propos de centriste… » Mikhaïl, soutien sans faille de Vladimir Poutine parmi tant d’autres à Moscou, hésite entre enthousiasme et déception après le discours lundi du chef du Kremlin sur la place Rouge. En ouverture du traditionnel défilé militaire, célébrant le 77e anniversaire de la victoire soviétique contre les fascistes en 1945, le président a certes évoqué l’héroïsme passé pour inciter à la « victoire » aujourd’hui en Ukraine. Mais il n’a utilisé ni le mot guerre ni même nommé ce pays, loin donc des déclarations guerrières redoutées par les Occidentaux et espérées par certains Russes. « Comme d’habitude, Poutine trouve un compromis autour de lui », assure Mikhaïl qui, portrait type de la nouvelle classe moyenne moscovite, soutient inconditionnellement « l’opération militaire spéciale » en Ukraine, selon la litote officielle du Kremlin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Huys Eric, lundi 9 mai 2022, 19:03

    "Le CD&V au bord du gouffre, son président démissionne." - "Sur la place Rouge, dans son discours célébrant la victoire (...), le chef du Kremlin a appelé l’armée et la population à se battre « pour la patrie, pour son avenir"

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 9 mai 2022, 19:01

    Pas de sniper, dommage.

  • Posté par blondin m, lundi 9 mai 2022, 17:13

    N'a pas l'air en grande forme sur la photo notre ami Kim Jong Poutine.

  • Posté par Bouko Christian, lundi 9 mai 2022, 16:33

    j'ai toujours dit que Poutine était un adorateur de Staline mais malheureusement pour lui il n'est qu'un Stalineke !

  • Posté par Fuld Daniel, lundi 9 mai 2022, 15:53

    La victoire soviétique... ils la doivent surtout à Richard Sorge (espion soviétique en place à Tokyo) qui permit à Joukov de disposer des troupes d'extrême orient indispensables pour gagner. Sinon, ils auraient probablement été battus par les nazis. Cela étant dit, il faut rendre hommage à l'héroïque résistance du peuple russe ... qui leur coûta 23 millions de morts ... Mais tout cela ne permet pas de leur pardonner leur lâche et cruel comportement actuel à l'égard des Ukrainiens.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs