Accueil Société

Voici à quoi va ressembler le futur hôpital militaire prévu pour 2030

Ce mardi, trois parlementaires, parmi lesquels André Flahaut, vont interroger la ministre Ludivine Dedonder sur son projet de hub médical. Quelles seront les capacités et les interactions avec le civil ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) l’a clairement annoncé à plusieurs reprises, d’ici 2030, elle souhaite la création de ce qu’elle appelle un hub médical (une plateforme médicale) censé remplacer le vieillissant hôpital militaire de Neder-over-Hembeek. Ce mardi matin, trois parlementaires dont l’ancien ministre de la Défense André Flahaut (PS) vont interpeller la ministre tournaisienne sur le sujet. « Par le passé, certains ont déjà eu l’intention de privatiser l’hôpital militaire », rappelle André Flahaut. « Avec ce hub, quels éléments vont être maintenus ou redéployés pour les militaires et leur famille ? Que va-t-il advenir du centre pour les grands brûlés ? Va-t-on développer l’accueil des accidentés de la route ? »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Vanloo , lundi 9 mai 2022, 20:46

    Avec quel budget, ce bâtiment est plus que vétuste, il date du début des années 70 et à l'exception du service des grand brulés n'a jamais été réellement modernisé. De plus son entretien courant à été réduit au strict minimum, il suffit de voir l'état actuel des cages d'escalier et de certains ascenseurs. L'équipement technique médical est obsolète Une partie des bâtiment sert (temporairement mais ce depuis + de 20 ans) de centre de réfugiés; une autre comme l'ancien CRS a été vendue au privé............. Son emplacement excentré fait qu'il est fort mal desservi par les transports en commun. En moyens humains, la Défense est exsangue depuis des années et en particulier le service médical. Vouloir engager 200 personnes, bon courage en ces temps de grave pénurie en spécialités médicales, même les grand hôpitaux en souffrent fortement. Concrêtement encore une étude note (blablabla) de plus, une requête adressée à un cabinet de consultance qui ne travaille pas gratuitement, la grande spécialité de la Belgique qui regorge d' experts en tous genres , de consultants, de juristes, etc . Mais pour trouver du personnel technique qualifié et motivé bonne chance

  • Posté par Fontesse Philippe, lundi 9 mai 2022, 20:23

    J'espère que la décision sera pour le bien être des militaires et s'il y a un renvoi vers le civil, que cela soit pour leurs biens êtres mais aussi par facilité pour eux et leurs proches. Pas comme avant où les spécialistes opéraient soit à l'hôpital militaire ou renvoyaient les patients vers l'hôpital civil dans lequel ils opéraient aussi non pas de transfert vers le civil et donc pas d'intervention de la part de l'armée. De plus, il serait bien aussi qu'en cas d'accident de travail ou considéré comme tel, les militaires n'aient plus à avancer l'argent et puis de devoir réclamer à la mutuelle puis le restant à l'armée dont le remboursement est dû au bon vouloir de celui qui doit accepter le dossier. Aussi dans ce cas, s'ils sont hospitalisés en urgence dans un hôpital proche de chez eux, ils ne devraient pas avoir à demander un transfert vers l'hôpital militaire pour être couvert financièrement. Quant aux services sociaux qui soient valables pour tous et de la même façon. Je parle en connaissance de cause en tant qu'ancien militaire ayant eu un accident de travail.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 9 mai 2022, 20:35

    Je crois que nous avons la meilleure Ministre de La Défense que nous ayons eu depuis longtemps. Espérons qu’elle fasse bouger les choses dans le bon sens.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs