Accueil Opinions

Nicolas Van Larebeke: «L’e-cig pourrait être très utile, mais…»

La cigarette électronique pourrait être recommandée demain au Belge pour se sevrer du tabac. Mais le non-fumeur, lui, aurait tort d’y voir un simple objet de plaisir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Nicolas Van Larebeke (VUB) est épidémiologiste et cancérologue. Il fait partie de la direction du Conseil supérieur de la santé.

L’e-cigarette est présentée par ceux qui la développent et la vendent comme un moindre mal, une porte de sortie de l’addiction au tabac. Qu’en penser ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs